À Brest, une rare exposition de photos couleurs de Guy Le Querrec

À Brest, une rare exposition de photos couleurs de Guy Le Querrec
Descriptive text here

« Vous avez carte blanche pour la couleur ! » : Guy Le Querrec, un octogénaire breton toujours coincé dans divers projets, a été convaincu de mettre en lumière ses photos couleurs. Son ami brestois Guy Bourreau, qui l’avait déjà accompagné dans ses expositions photos (notamment au Quartz à Brest) prises en Bretagne, en 2016, et un livre sur cette partie méconnue du travail du photographe de la prestigieuse agence Magnum, s Il est ensuite immergé dans les quelque 7 000 diapositives préalablement enfermées dans une armoire métallique. Pour en retenir 300.

Le clic Winogrand

« En 2019, à New York, je suis allé voir une exposition de Garry Winogrand au Brooklyn Museum. Je ne savais pas qu’il avait travaillé la couleur », se souvient Guy Bourreau. « J’ai pris une gifle monstrueuse ! Lors du vol retour, j’ai pensé à Guy Le Querrec. L’ancien directeur France et Benelux de Kodak et directeur adjoint de Canon France (alors directeur de Cabasse à Plouzané) s’est fait dire par le célèbre photographe de jazz (entre autres) qu’il n’avait rien d’autre que le noir et blanc qui a fait sa réputation. Mais comme le photographe de rue américain, l’homme cachait un travail couleur de premier ordre.

Il est constamment sur la corde raide, c’est un funambule de l’image, un photographe d’instinct.

La pandémie de covid-19 étant passée, les galeries et maisons d’édition ayant rattrapé leur retard, un livre, « Guy Le Querrec, Kind of Color », sort au printemps 2023, 500 exemplaires rapidement épuisés. Accompagné d’une exposition dans une galerie parisienne, Durev. A Brest, à la galerie Pod, la deuxième exposition de cette œuvre a débuté ce jeudi 9 mai 2024 après-midi : 23 tirages soignés, sous cadre, signés de la main du maître.

L’instinct décisif

Querrec ne pourra pas venir. Mais, ce samedi après-midi, lors du vernissage, Guy Bourreau pourra raconter l’histoire de « cet esprit sans cesse en mouvement, friand de jeux de mots. Son goût pour le jazz est aussi celui-ci : cet extraverti s’est retrouvé dans cette musique où l’on est amené à s’exprimer, spontanément, en écoutant les autres. Il est constamment sur la corde raide, c’est un funambule de l’image, un photographe d’instinct. L’instinct décisif, dirait-on, pour parodier l’expression associée à l’un des fondateurs de Magnum, Henri Cartier-Bresson.

Les couleurs des photos sélectionnées respirent, pour la plupart, le Kodachrome et les rouges qui en font leur signature. Ils déclament « cet incroyable sens de la composition » (encore Guy Bourreau). Le Querrec a également nourri son Leica du délicat clic (la formule est la sienne) de bobines aux couleurs saturées. Pour le plaisir, actuellement, des Brestois.

Pratique

« Guy Le Querrec, Kind of Color », exposition de photographies, jusqu’au 1er juin 2024, à la galerie iD Pod, au 15, rue Louis-Pasteur, à Brest. Jeudi et vendredi, de 14h à 19h, et samedi, de 10h à 12h30 et de 14h à 19h. Ce samedi 11 mai, vernissage de 14h à 17h animé par Guy Bourreau. ENTRÉE LIBRE.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Russie : début du procès de deux artistes risquant 7 ans de prison pour une pièce de théâtre
NEXT une « soirée de folie » pour (re)trouver le sens de la fête