« Quatre mois pour les expédier » avant Furiosa, découvrez l’incroyable parcours des véhicules dans Mad Max Fury Road. Quand la météo oblige Warner à modifier ses plans…

« Quatre mois pour les expédier » avant Furiosa, découvrez l’incroyable parcours des véhicules dans Mad Max Fury Road. Quand la météo oblige Warner à modifier ses plans…
« Quatre mois pour les expédier » avant Furiosa, découvrez l’incroyable parcours des véhicules dans Mad Max Fury Road. Quand la météo oblige Warner à modifier ses plans…

Actualités culturelles « Quatre mois pour les expédier » avant Furiosa, découvrez l’incroyable parcours des véhicules dans Mad Max Fury Road. Quand la météo oblige Warner à modifier ses plans…

Publié le 25/05/2024 à 17h45

Partager :

Colin Gibson, le génial créateur des véhicules des derniers films Mad Max, revenait récemment dans une interview sur le tournage chaotique de Fury Road qui, contrairement à Furiosa, a nécessité un effort logistique impressionnant.

Un tournage dans le plus grand chaos

Après de longs mois d’attente et un teaser plus que alléchant, Furiosa est enfin sorti en salles ce mercredi, pour le plus grand plaisir des fans de la saga Mad Max. Entre Cannes et sa sortie nationale, le film a fait sensation et a une nouvelle fois mis à l’honneur George Miller, mais aussi ses collaborateurs tous plus talentueux les uns que les autres. Il n’y a pas si longtemps, le chef décorateur Colin Gibson s’exprimait dans une longue interview accordée à Revue automobile.

Dans cette interview, le créateur des véhicules de Fury Road et Furiosa a évoqué ses talents de mécanicien et le tournage chaotique du premier film. Il explique entre autres comment les conditions climatiques australiennes ont considérablement retardé le tournage de Fury Road et contraint les équipes à se délocaliser entièrement sur un autre continent.

Après une période prolongée de précipitations record, ce qui était autrefois le désert aride de l’Outback était devenu une prairie verdoyante. Le Wasteland était couvert de fleurs et les lacs salés étaient peuplés de pélicans et de poissons ! Durant les dix-huit mois suivants, l’équipe explore les déserts du Chili et des États-Unis avant de décider de revisiter l’idée d’un tournage en Namibie. Comme Warner hésitait, il a fallu les convaincre que nous pouvions quand même faire le film. J’entends encore les dirigeants du studio dire : « Mais tous les véhicules ont été construits en Australie, il vous faudra au moins quatre mois pour les expédier. Au fait, où est la Namibie ?

Abonnez-vous à Canal+

Une logistique impressionnante

Pour Fury Road, Colin Gibson a conçu plus de 88 véhicules originaux, qui apparaissent tous dans le film. A cela s’ajoutent les doubles en cas de panne, ainsi que les voitures ayant été reproduites en cas de panne lors des séquences d’explosion. Au final, les équipes de tournage se sont retrouvées avec plus de 150 véhicules qui ont dû être déplacés d’Australie vers la Namibie. Une contrainte supplémentaire qui a nécessité un effort logistique impressionnant.

La flotte de véhicules a été placée dans des conteneurs, avec les costumes et accessoires déjà développés en Australie. Le tout a ensuite été embarqué sur un cargo livrant du matériel minier vers la côte ouest de l’Afrique. A notre arrivée, un autre atelier a été créé pour que mon équipe et moi puissions adapter les véhicules à de nouvelles conditions qui impliquaient des températures plus élevées et un sable plus fin dans lequel nous nous enfoncions plus facilement ! Au fur et à mesure que le tournage avançait, la chaleur accablante et la désolation du désert ont commencé à devenir éprouvantes. Nous pensions tous que nous allions mourir sur le coup !

Colin Gibson a ainsi pu retrouver ses voitures en Namibie et les adapter au terrain directement sur place. Un dispositif dantesque et exceptionnel, qui a néanmoins permis d’assurer le tournage et de donner au film son identité visuelle unique. Pour son travail sur Fury Road, Colin Gibson a reçu plusieurs prix, dont l’Oscar du meilleur design. Une récompense qu’il pourrait également recevoir l’année prochaine pour son travail sur Furiosa. Si vous souhaitez en savoir plus sur le design de ces voitures post-apo, nous vous invitons à lire l’intégralité de l’interview sur le site Revue automobile.


Cette page contient des liens d’affiliation vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous effectuerez en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais le e-commerçant nous versera une commission. Les prix indiqués dans l’article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l’article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV en soit informé.
Apprendre encore plus.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cette nouvelle adaptation s’annonce ultra prometteuse (bande-annonce)
NEXT avez-vous reconnu cette actrice dans son premier film ? – Actualités cinéma – .