un inventaire impossible

un inventaire impossible
un inventaire impossible

Alors qu’Art Basel se déroule jusqu’au 16 juin, nous avons souhaité faire un tour d’horizon des galeries françaises. Une mission rendue quasiment impossible faute de données exhaustives. Explications.

Enquête

Combien y a-t-il de galeries en France ? Quelle est leur répartition géographique ? Leur nombre d’employés ? À combien s’élève leur chiffre d’affaires annuel global ? Autant de questions qui paraîtraient banales si elles se posaient dans d’autres secteurs économiques des industries culturelles et créatives comme ceux du cinéma, de la musique ou du livre. Mais qui deviennent épineux lorsqu’il s’agit du secteur très discret des galeries d’art françaises. Le dernier rapport approfondi sur le sujet remonte à… 2012. Le ministère de la Culture estimait alors le nombre de galeries d’art contemporain en France à 2 191, dans une étude menée par le statisticien François Rouet.

Depuis, plus rien. Ou presque. En douze ans, aucun nouveau rapport n’a été commandé par le ministère de la Culture (ni par celui des Finances) sur la question spécifique des galeries d’art. En 2013, 2015 puis 2019, France Créative (plateforme qui regroupe les acteurs des industries culturelles et créatives, Note de l’éditeur) et le cabinet de conseil Ernst & Young ont néanmoins réalisé une Aperçu de l’économie de la culture et de la création en France, dont une large section consacrée aux arts visuels. En 2020, le cabinet Accenture a réalisé, à la demande de la rue de Valois, une Analyse de l’impact de la crise du Covid-19 sur les secteurs culturels. Cependant, aucune de ces études n’a pris le soin d’actualiser le nombre de galeries françaises actives, reprenant systématiquement les données – datées – de l’étude de 2012. Il en résulte aujourd’hui un véritable flou artistique autour de la question, en apparence simple, du nombre de galeries en activité en France. Une donnée pourtant essentielle, puisqu’elle constitue le point de départ de toute analyse sérieuse d’un écosystème qui génère plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année.

Une problématique que le Comité professionnel des galeries d’art (CPGA) a récemment abordé de front. ” Durant le Covid, nous nous sommes retrouvés face à un double problème, se souvient Philippe Joppin, vice-président du CPGA. De…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le Vietnam cherche à accroître sa part de marché du café au Canada