La belle-fille d’un otage assassiné menace le Premier ministre et sa femme – .

La belle-fille d’un otage assassiné menace le Premier ministre et sa femme – .
La belle-fille d’un otage assassiné menace le Premier ministre et sa femme – .

Une vidéo diffusée dimanche montre Ayala Metzger, dont le beau-père âgé Yoram Metzger a été enlevé le 7 octobre et assassiné en captivité par le groupe terroriste palestinien Hamas à Gaza, disant à la foule que « si [les otages] ne reviens pas, nous attendrons [le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa femme Sara] avec une corde”.

“Le couple Netanyahu, si vous êtes chez vous, je ne me reposerai pas, Einav [Zangauker, mère de l’otage du Hamas Matan Zangauker] ne se reposera pas, et Matan devra rentrer chez lui, et [tous les otages] «Ils doivent rentrer chez eux», a crié Metzger dans un microphone sous les acclamations et les klaxons.

La vidéo a été diffusée par la Quatorzième chaîne, fer de lance de la propagande pro-Netanyahu.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par email pour ne pas manquer le meilleur de l’actualité. Inscription gratuite !

La vidéo aurait été filmée lors d’une manifestation organisée jeudi devant la résidence privée du Premier ministre à Césarée, qui réclamait de nouvelles élections législatives et un accord pour la libération des otages détenus par le Hamas à Gaza.

Environ 3 000 manifestants ont pris part au rassemblement, selon les organisateurs, et la police aurait trouvé une grenade fumigène attachée à un fil dans la zone de manifestation prévue à l’extérieur du domicile de Netanyahu.

Il y aurait 116 otages qui auraient été capturés par le Hamas le 7 octobre à Gaza – tous seraient morts – après que 105 civils ont été libérés des prisons du groupe terroriste au cours d’une trêve d’une semaine fin novembre. Quatre captives avaient été libérées plus tôt. Sept otages ont été sauvés vivants par les troupes, et les corps de 19 otages ont également été retrouvés, dont trois ont été tués par erreur par l’armée israélienne.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 42 otages du Hamas, citant de nouvelles informations et renseignements obtenus par les soldats sur le terrain à Gaza.

Une personne est toujours portée disparue depuis le 7 octobre. Son sort reste indéterminé.

Le Hamas détient également les corps de deux soldats tombés au combat, Oron Shaul et Hadar Goldin, depuis 2014, ainsi que ceux de deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient encore en vie après être entrés seuls dans la bande de Gaza en 2014 et 2015 respectivement.

Vous faites partie de nos fidèles lecteurs

Nous sommes heureux que vous ayez lu X articles de Temps d’Israël le mois dernier.

C’est pourquoi nous avons créé le Le temps d’Israëlil y a onze ans (neuf ans pour la version française) : offrir aux lecteurs avertis comme vous des informations uniques sur Israël et le monde juif.

Nous avons une faveur à vous demander aujourd’hui. Contrairement à d’autres médias, notre site Web est accessible à tous. Mais le journalisme que nous faisons a un coût, c’est pourquoi nous demandons aux lecteurs qui se soucient de notre travail de nous soutenir en rejoignant la communauté ToI.

Avec le montant de votre choix, vous pouvez nous aider à fournir un journalisme de qualité tout en prenant plaisir à lire le Le temps d’Israël sans publicité.

Merci,
David Horovitz, rédacteur en chef et fondateur du Times of Israel

Rejoignez la communauté du Times of Israel Rejoignez la communauté du Times of Israel Déjà membre ? Connectez-vous pour ne plus voir ce message

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Trump dévoile un programme inchangé après une tentative d’assassinat – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet