L’incendie approche de Churchill Falls, la centrale électrique en partie évacuée

L’incendie approche de Churchill Falls, la centrale électrique en partie évacuée
L’incendie approche de Churchill Falls, la centrale électrique en partie évacuée

À Terre-Neuve-et-Labrador, les incendies de forêt se rapprochent dangereusement des chutes Churchill. Pendant que tous les résidents étaient évacués, une petite équipe de Newfoundland and Labrador Hydro est restée à la centrale électrique.

Cette infrastructure produit 15 % de l’électricité consommée au Québec et 25 % de la consommation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Jeudi matin, l’incendie le plus menaçant se situait à environ cinq kilomètres de la municipalité, mais n’avait toujours pas traversé la rivière Churchill.

Sept incendies brûlent actuellement au Labrador, dont quatre sont hors de contrôle. Les conditions ont été particulièrement défavorables dans la nuit de mercredi à jeudi, avec de violents orages.

Quatre avions-citernes sont en action dans la zone.

Températures élevées, vents violents et temps sec inquiètent les autorités, qui continuent de surveiller les conditions météorologiques propices au déclenchement des feux de forêt.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, fera le point à 11 h 30, heure de l’Est (13 h, heure locale).

Des habitants évacués

Les quelque 600 résidents et 200 entrepreneurs d’Hydro Terre-Neuve-et-Labrador ont été évacués mercredi soir.

Ils ont trouvé refuge à Happy Valley-Goose Bay, à trois heures de route.

Les résidents de la municipalité de Churchill Falls n’ont eu que quelques minutes mercredi soir pour quitter leur domicile.

Plus de détails à venir.

Avec les informations de Patrick Butler

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pour Véronique Margron, « ce qui compte, c’est que les victimes parlent » – .
NEXT Le cas des ministres-députés respecte-t-il la Constitution ? – .