trois gendarmes blessés dont un grièvement dans un violent accident

C’est un accident d’une rare violence qui s’est produit ce dimanche soir sur la D 93 à Mouchin et qui a touché trois hommes de la gendarmerie nationale. Les faits se sont produits vers 22 heures sur cette route départementale qui relie Genech à Mouchin, une longue ligne droite qui traverse champs.

C’est dans ce secteur que, quelques instants plus tôt, des policiers en patrouille ont été confrontés à un chauffeur qui refusait d’obtempérer. Une course-poursuite s’engage alors entre cet automobiliste récalcitrant et au moins deux véhicules de police. C’était l’une de ces voitures banalisées des forces de l’ordre qui a été impliquée dans un accident. A mi-chemin entre Genech et Mouchin, et dans des circonstances qui restent à déterminer, son conducteur a perdu le contrôle du véhicule, qui a quitté la route à toute vitesse, heurtant un talus avant de glisser et de rouler à plusieurs reprises. Le véhicule s’est finalement arrêté dans un champ, à une vingtaine de mètres de la route départementale.

Le véhicule a terminé son trajet en pleine nature
IMG_3881.jpg

Une des trois victimes évacuée par avion

Très vite, des moyens importants ont été mobilisés pour venir en aide aux victimes. Les pompiers d’Orchies, Cysoing, Saint-Amand et Douai se sont rendus sur place avec trois ambulances, un fourgon de pompiers et un véhicule de secours routier. Les agents départementaux ont immédiatement coupé la route départementale aux deux carrefours, de part et d’autre de l’accident.

La Départementale 93 a été fermée à la circulation aux intersections de part et d'autre de l'accident.
La Départementale 93 a été fermée à la circulation aux intersections de part et d’autre de l’accident.
20240526_225156.jpg
20240526_225216.jpg


Les secours ont ensuite extrait de l’habitacle les trois gendarmes, qui seraient basés à Templeuve. Tous les trois sont blessés. L’un d’eux, plus gravement touché, a nécessité l’intervention d’un hélicoptère pour être transporté d’urgence au CHR de Lille. Les deux autres gendarmes, apparemment conscients après l’accident, ont également été transportés en ambulance au CHR de Lille.

Le général Lionel Rollin, qui commande le groupement de gendarmerie du Nord, s’y est rendu avec plusieurs de ses hommes.

L’intervention a duré plus de deux heures et s’est terminée par l’évacuation, non sans difficultés, du véhicule accidenté par une dépanneuse. Quant à l’automobiliste à l’origine de la course-poursuite, il semble avoir pris la fuite vers la Belgique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une interview vertieft die Gräben – .