le prix du luxe – .

le prix du luxe – .
le prix du luxe – .
3

Organisé hier au Parc Güell, le défilé Louis Vuitton a apporté son lot de stars mais aussi de désagréments, principalement pour les riverains.

Photo de couverture : Équinoxe

Ana de Armas, Pharrell Williams ou encore Bernard Arnault, que du monde autour du Parc Güell fin mai. Ce public de stars en est cependant venu à admirer un autre génie que celui du maître moderniste. En effet, ce jeudi 23 mai, le jardin de Gaudi s’est transformé en fief de la mode, puisqu’il accueille le défilé Croisière 2025 de Louis Vuitton.

Les voisins du parc auraient été d’accord avec ces paillettes et ce battage médiatique. Eux, qui subissent déjà les conséquences de la vie autour de l’un des lieux les plus touristiques de la capitale catalane, ont organisé mercredi 22 mai une manifestation à l’entrée du parc, avec le slogan « nos droits et nos parcs ne sont pas à vendre ». Hier soir, jeudi, la tension est montée d’un cran, avec des heurts entre manifestants et forces de l’ordre.

Aux côtés de l’association des voisins se trouvaient les familles des élèves des écoles Baldiri Reixac, Turó del Cargol et Reina Elisenda, situées à la périphérie du parc. Parents et voisins dénoncent la décision prise par la mairie d’utiliser les lieux pour un événement privé, qui perturbe leur quotidien. C’est ce qu’explique Rosa Anguas, membre du collectif Recuperem el barri (Récupérons le quartier) de La Salut, à nos confrères d’El País : « Ce qu’ils font est une aberration. Le parc est un site du patrimoine mondial et ils le confient à un événement privé sans rien expliquer.

Depuis que le parc a été financé en 2013, c’est en effet la première fois qu’un tel événement est organisé et bouleverse à ce point la vie des riverains. Dès 17 heures le jour du défilé, les rues adjacentes étaient inaccessibles aux automobiles et ne sont plus accessibles à pied sauf pour les résidents. De plus, le parc était fermé à partir de 14h

Louis Vuitton à Barcelone, une affaire en or

Outre les désagréments liés aux déplacements, si les activités privées sont habituellement interdites dans le parc, c’est pour éviter d’endommager le joyau architectural, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Malheureusement, c’est exactement ce qui s’est passé en début de semaine. , lorsqu’une partie de l’un des escaliers menant à la Plaça de la Natura a été endommagée. La Mairie de Barcelone assume un ” erreur humaine ” survenus lors du montage du cortège, et s’assure que tout a été fait dans le respect des normes de sécurité inhérentes au lieu patrimonial.

Photo : Twitter du Consell Veïnal del Turó de la Rovira

Malgré ces heurts, ce n’est pas la dernière fois que le nom de Louis Vuitton sera associé à celui du chef-lieu, puisque la marque française est le sponsor officiel de la Coupe de l’America, qui débute cet été dans le port de la ville. Serait-ce pour cela que la mairie refuse de communiquer le prix de location du parc ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Séghira Egli fait trembler Migros
NEXT Sous la pression de la police, il avoue le meurtre de son père, alors qu’il est toujours en vie