Meurtre de l’enseignant Alain Kaly à Thiès-Nord : Il aurait reçu plusieurs coups de couteau – Lequotidien

Meurtre de l’enseignant Alain Kaly à Thiès-Nord : Il aurait reçu plusieurs coups de couteau – Lequotidien
Meurtre de l’enseignant Alain Kaly à Thiès-Nord : Il aurait reçu plusieurs coups de couteau – Lequotidien

Un jeune enseignant d’une trentaine d’années, Alain Kaly, marié à une femme, Lilliane, qui lui a offert cinq morceaux de bois de Dieu âgées de 8 à 15 ans, originaire de Casamance, a perdu la vie dans une attaque survenue ce mardi 21 mai. 2024, vers 18h30, entre les villages de Keur Modou Ndiaye et Diassap, à la sortie de la commune Thiès-Nord, sur la route de Tivaouane.

Selon certaines sources, l’enseignant, de garde à l’école élémentaire Keur Modou Ndiaye, à Thiès-Nord, a été mortellement agressé, poignardé en cours de route, après avoir quitté son établissement et pris un raccourci pour rentrer chez lui. Il est décédé sur place des suites de ses graves blessures, avant même l’arrivée des pompiers et de la police. Il serait tombé dans le piège d’un ou plusieurs malfaiteurs, et aurait subi des coups mortels. C’est un étudiant de l’Institut supérieur de formation professionnelle (Isep) qui l’a découvert dans une mare de sang. Le corps sans vie a été déposé à la morgue du Centre Hospitalier Régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. La police a ouvert une enquête.

Sadef appelle aujourd’hui à une journée de deuil national
Un attentat meurtrier qui a suscité de vives réactions de la part de l’Union autonome pour le développement de l’éducation et de la formation (Sadef), qui condamne cet « acte odieux, barbare et criminel », et appelle les enseignants du Sénégal à prendre une journée de deuil national. « Pour marquer notre solidarité avec la famille du défunt, Sadef demande à tous les enseignants du Sénégal, où qu’ils soient, du préscolaire au collège, en passant par le primaire, de se rendre à l’école, ce jeudi 23 mai 2024, et d’observer une journée de deuil national sur tout le territoire », a déclaré son secrétaire général, Mbaye Sarr.

Le syndicaliste s’indigne du fait qu'”aujourd’hui, c’est toute la famille enseignante qui a été agressée”, et appelle à ce titre les autorités “pour que toute la lumière soit faite et que le(s) auteur(s) de ce crime soient poursuivis”. , arrêté et puni conformément aux lois et règlements en vigueur dans ce pays. A noter également : « Les enseignants sont des hommes et des femmes de valeur qui accomplissent au quotidien un travail remarquable et remarquable pour le développement du Sénégal. C’est pourquoi ils méritent respect et considération.
Par Cheikh CAMARA – Correspondant

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV autopsie ordonnée après une mort suspecte
NEXT autopsie ordonnée après une mort suspecte