voici la liste des produits dont les prix ont baissé au cours de la dernière année

voici la liste des produits dont les prix ont baissé au cours de la dernière année
Descriptive text here

© Denys Kurbatov

– Les produits alimentaires ont même enregistré une baisse significative de leurs prix.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué en faisant vos courses, la facture reçu est un peu moins chère ces derniers temps. Et pour cause, les prix de certains articles baissent depuis un an. L’inflation continue de baisser et se situe à 2,2% en avril sur un an. Les produits alimentaires ont même enregistré une baisse significative de leurs prix, selon les derniers relevés de l’Insee, rapportés par BFMTV mercredi 15 mai. huiles (sauf celles à base d’olives), qui verront leur prix baisser de près de 15 %. LE fruits surgelés sont également nettement moins chers, avec une baisse de 12,9 %.

Une autre bonne nouvelle est le coût de légumes, hormis les pommes de terre qui affichent une hausse de prix de 9,2% sur un an, est en baisse de 4,7%. Quant aux viandes, le prix au kilo de la volaille, en baisse de 2,6% par rapport à l’année dernière. Sur un an, les prix des produits alimentaires n’ont augmenté en moyenne que de 1%, soulignent nos confrères. Et par rapport à ceux de janvier, ils ont même enregistré une légère baisse de 0,4%. Par ailleurs, une baisse est également observée au rayon électroménager des magasins.

Le reste sous cette annonce

Le reste sous cette annonce

Lire aussi :

Bonbons, gâteaux, boissons sucrées… les prix en hausse dans les rayons

« Des signes de déconsommation »

Selon l’Insee, l’économie réalisée sur un an, à modèle comparable, s’élève à 6,1 % pour un smartphone et 5,4 % pour un téléviseur. Sur le marché du petit électroménager, les prix ont baissé de 4,9% en un an. Et le grille-pain sont les produits dont le prix a le plus baissé, avec une moyenne de -9,2%, souligne BFMTV. Mais malgré une baisse de l’inflation, le patron de Système U, Dominique Schelcher, a affirmé pour sa part voir « des signes de déconsommation ». La crise inflationniste est derrière nous mais il reste un problème de pouvoir d’achat. Cette tension depuis des mois pèse sur les choix des gens, ils arbitrent”, a-t-il déclaré mardi 14 mai sur BFMTV-RMC. Et selon lui, « au-delà de 3 euros »produits non alimentaires “vendre moins”.

Chaque matin, l’actualité CAPITAL incontournable.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Céline Galipeau prévoit la fin du journal télévisé
NEXT Réunion de coordination pour assurer l’approvisionnement des citoyens en bouteilles de gaz butane