Neil Druckmann entend « redéfinir la perception dominante des jeux vidéo » – Actualités – .

Neil Druckmann entend « redéfinir la perception dominante des jeux vidéo » – Actualités – .
Neil Druckmann entend « redéfinir la perception dominante des jeux vidéo » – Actualités – .

Cette sortie coïncide avec une grande réunion stratégique interne chez Sony, où les gros bonnets de la multinationale se sont réunis pour établir leur nouvelle note d’intention. Il existe notamment une vidéo déjà culte où l’avenir n’est que des téléphones incurvés et des contrôleurs holographiques. Sony en a profité pour diffuser une interview écrite de Neil Druckmann où le directeur créatif, «figure de proue du storytelling transmédia», expose ses ambitions pour les années à venir.

Chien méchant en terres inexplorées

Neil Druckmann aborde d’abord les évolutions technologiques de ces derniers mois : «L’IA va révolutionner la création de contenu, même si elle pose quelques problèmes éthiques à résoudre. […] Cela nous permettra de créer des dialogues et des personnages nuancés, élargissant ainsi nos possibilités créatives. Or, il est absolument nécessaire d’orienter ces outils avec précision si l’on veut atteindre le résultat souhaité.« . Il note cependant que les progrès dans capture de mouvement, avec une réduction perpétuelle du matériel coûteux nécessaire aux captures haute fidélité, brouillera également la frontière entre les méga-productions et les petits projets. Druckmann envisage également de nouveaux développements pour les moteurs techniques du cinéma. Si l’Unreal Engine est déjà utilisé dans le Volume, scène entourée d’un écran très haute définition où sont projetés des décors 3D pour remplacer la terrible monotonie des fonds verts (et accélérer la post-production), le patron de Naughty Dog y voit un futur où les univers du jeu vidéo seront repris tels quels pour des adaptations cinéma, voire des séries.

Mais Druckmann évoque aussi brièvement son nouveau projet, gardé dans le secret le mieux scellé. “J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs projets de rêve. Mon nouveau projet est peut-être le plus excitant de tous. […] J’ai hâte de voir comment ce projet trouvera un écho auprès du public, surtout après le succès de The Last of Us, car il pourrait redéfinir leur perception du jeu vidéo.« Druckmann poursuit toujours sa baleine blanche, la rupture des frontières entre cinéma et jeu vidéo, condition qui lui semble nécessaire à l’acceptation du médium par toutes les générations. Il mentionne cependant que «l’art demande de prendre des risques» et remercie Sony Interactive Entertainment de l’avoir laissé travailler sereinement sur ce qui semble être une nouvelle franchise (The Last of Us Part III n’est pas encore au menu).

Terminons par ce que Druckmann attend des prochaines consoles Sony : encore plus de puissance de calcul. L’histoire est que les développeurs débutants passent moins de temps à optimiser leur code et plus de temps à créer du matériel amusant. Le manager de Naughty Dog note que le studio californien utilise toujours son moteur maison avec des algorithmes puissants lui permettant de générer des environnements à la volée, dans la veine des démonstrations techniques de l’Unreal Engine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une Maison des Vins à La Havane