« À moins qu’un nouveau propriétaire ne me dise de partir, je serai toujours là la saison prochaine »

La mauvaise blague est enfin terminée pour le Standard qui jouera désormais son avenir en dehors des terrains

Les Liégeois pensaient détenir le point d’égalité en fin de match mais le but de Marlon Fossey était annulé pour hors-jeu. Les Liégeois clôturent la saison avec un bilan de cinq points en Playoffs Europe. Désormais, l’accent sera mis sur la vente du club.

Sans Matthieu Epolo, la facture aurait été encore plus salée pour le Standard à Malines. -BELGA




Par Kévin Sauvage

Spécialiste des normes
Publié le 25/05/2024 à 22h43

Finalement, cette fois, c’est le pin ! « La fin de l’épuration est arrivée », pouvait-on entendre du côté des supporters, que ce soit sur place à l’Afas Stadion ou sur les réseaux sociaux. La saison 2023-2024, celle des 125 ans du club, s’est terminée samedi soir avec une nouvelle plaisanterie si chère à Ivan Leko. Le problème, c’est que les Standardmen n’ont pas eu le temps, en une semaine, de renouveler leurs croquis. Du coup, il y a eu une impression de déjà-vu chez les (courageux) supporters qui avaient déjà assisté au « spectacle » la semaine précédente à Sclessin.

vidéos

Sans surprise, le Standard n’existait pas à Malines là où personne ne voulait être ! Ce n’est certainement pas Jonathan Panzo et son laxisme scandaleux qui dira le contraire ! Sans Moussa Djenepo ni même William Balikwisha, absent la veille à l’entraînement en raison de soucis familiaux, les Liégeois ont fait office de sparring-partners idéaux pour des Malinois qui n’ont pas eu à forcer leur talent, notamment en première période. Sans Matthieu Epolo, le score du forfait, qui devrait également être infligé au club pour l’annulation du match contre Westerlo, avait déjà été atteint !

Une première pour Lawrence et Benjdida, la 100e pour Vanheusden

Après la pause, les quelque 11 000 supporters ont assisté au bon vieux match de fin de saison dans lequel personne n’ose vraiment se lancer. C’en était trop pour certains supporters de Rouche qui quittaient le bloc des visiteurs peu avant l’heure de jeu. De cette seconde mi-temps, on retiendra encore deux moments « heureux » pour les Liégeois. Il y a tout d’abord eu la 100ème apparition de Zinho Vanheusden, de retour de sa longue indisponibilité. Ensuite, il y a eu des premières en question avec le tout premier but du jeune Anglais Henry Lawrence (22 ans) pour sa première apparition avec le noyau A. Quelques minutes plus tard, l’Anglais était imité par Soufiane Benjdida qui suivait bien la frappe de Price. Mais c’était sans compter sur l’abnégation de Lauberbach, auteur d’un triplé, qui a offert les trois points à Malines malgré le but annulé de Fossey en fin de match.

Le Standard termine donc ces Europe Playoffs avec un bilan de cinq points et s’apprête désormais à vivre le match le plus important de sa saison, voire de son histoire : celui de sa rédemption qui conditionnera son avenir.

Malines 3

Norme 2

Les buts : 15e et 17e Lauberbach (1-0, 2-0), 51e Lawrence (2-1), 84e Benjdida (2-2), 90e Lauberbach (3-2).

Malines : Coucke, Bolingoli (85e Cobbaut), Garananga, Bates (85e Walsh), Foulon, Mukau (77e Van Hecke), Schoofs, Pflucke (77e Hairemans), Bafdili (64e Belghali), Mrabti, Lauberbach.

Standard : Epolo, Fossey, Noubi (46e Vanheusden), Hautekiet, Panzo, Canak (46e Benjdida), Price, Kawabe, Fini (46e Lawrence), Ghalidi (72e Sahabo), Kanga.

Cartons jaunes : Bolingoli

Arbitre: M. Smets

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV programme, horaires, chaînes TV et player à suivre ce samedi
NEXT « Un truc de fou », la promesse de Giroud à Rami si les Bleus remportent l’Euro