Trois destinations possibles pour l’hélicoptère PL, comme en 2023

Trois destinations possibles pour l’hélicoptère PL, comme en 2023
Trois destinations possibles pour l’hélicoptère PL, comme en 2023

Les barrages en sont à leur quatorzième et – peut-être – dernière édition (voir Actualités: https://tinyurl.com/mrywmmam).

Mais ce n’est que la deuxième fois que trois équipes rêvent encore de titre avant la dernière journée, sans se laisser décourager par les médias qui ont déjà décrété que Bruges ne pouvait plus rater le grand prix.

Ils préfèrent se souvenir de l’hélicoptère de la Pro League qui s’apprêtait à se poser sur la pelouse du Marien il y a un an, avant de se détourner vers Genk pour remettre le trophée au Racing local, pour enfin l’offrir au capitaine anversois Toby Alderweireld, auteur du plus dévastateur – et surtout le plus important – but de la saison, à la 90e+4.

Preuve que tout est vraiment possible, y compris voir le trophée changer trois fois de propriétaire dans le temps additionnel.

Trois duels dont deux que les Rouche n’ont pas oubliés

Le suspense a également été garanti jusqu’au dernier jour à trois autres reprises, mais avec seulement deux candidats.

Ce fut en effet le cas en 2011, lorsque le Standard, sixième de la phase classique à 16 points (71-56) de Anderlecht, tomba finalement à un demi-point de Genk, où il concéda l’égalisation à la 78e minute. , après avoir perdu son meilleur joueur, Mehdi Carcela, grièvement blessé, à la demi-heure de jeu.

L’attaquant, Chris Mavinga, s’en sort avec un carton jaune.

Personne chez les Rouche ne l’a oublié.

Du suspens aussi, mais à Anderlecht, en 2013, où Zulte Waregem avait ouvert la voie au titre, mais pour seulement deux minutes, en activant le buteur de Jens Naessens à la 58e.

Mais Lucas Biglia a heureusement égalisé sur coup franc via la jambe de Mbaye Leye, à la 61e.

2014, l’année de « l’affaire horlogère » !

Un an plus tard, pour remporter leur 33e titre, le troisième consécutif avec trois entraîneurs différents, Ariël Jacobs, John Van den Brom et Besnik Hasi, les Mauves n’ont besoin que d’un point, mais battent le Sporting Lokeren de Peter Maes 3-1, après avoir été tenu à un match nul, 1-1, jusqu’à la 61e minute.

Le Standard (1-0 contre Genk) termine à deux points mais avec trois victoires en main, et ne pourra donc être champion qu’en cas de défaite d’Anderlecht.

Cruel pour les Rouches qui terminent premiers de la saison régulière avec 10 points de plus (67-57) que leur grand rival bruxellois.

L’affaire horlogère révélée par l’ancien président du Standard Roland Duchâtelet a depuis discrédité cette édition 2014 des barrages.

Du moins aux yeux de ceux qui croient à cette histoire qui a pourtant fait l’objet d’une émission d’investigation intitulée « Le Milieu de Terrain », sur la RTBF.

Mais Duchâtelet, qui avait saisi la justice, a retiré sa plainte deux ans plus tard.

LIRE AUSSI

OFFICIEL : l’Italien est le nouvel entraîneur de l’Ajax ! (https://www.footnews.be/news/420432/officiel-litalien-est-le-nouveau-coach-dajax-).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la LFP aurait rejeté une offre de DAZN
NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France