«Enfin, une Française va gagner ce tournoi», la finale c’est ce dimanche

«Enfin, une Française va gagner ce tournoi», la finale c’est ce dimanche
«Enfin, une Française va gagner ce tournoi», la finale c’est ce dimanche

Le Saint-Malo Open 35, tournoi international de tennis professionnel féminin, a débuté il y a une semaine avec des joueuses classées à la 11e place mondiale. Ce samedi avaient lieu les demi-finales du simple. Un tournoi durant lequel les Françaises se sont plutôt illustrées. D’ailleurs, c’est une finale 100% française qui se profile ce dimanche à partir de 15 heures.

Le Saint-Malo Open 35 peut désormais, suite à une réforme de la WTA, accueillir des joueuses classées à partir de la 11e place mondiale. A ce jour, elles sont quatre à faire partie du Top 50. Une victoire en 90 minutes et deux sets gagnants pour la Française Chloé Paquet face à la Suissesse Céline Naef. Pour le 188e Acteur mondial, ce tournoi est un avant-goût de Roland-Garros : « Nous sommes tous très bien préparés. Nous savons qu’un grand tournoi s’annonce et nous voulons tous bien faire. Donc c’est vraiment de beaux tournois à préparer, et en plus à Saint-Malo, le nombre de joueuses était vraiment très élevé et c’est cool qu’on retrouve deux Françaises en finale »rapporte Chloé Paquet.

Ce dont nous sommes sûrs aujourd’hui, c’est qu’enfin une Française remportera ce tournoi. Après, c’est un tournoi international, donc ça n’arrive pas souvent, c’est un peu normal. Cette année, les Françaises ont particulièrement brillé.

Thierry Cardona Gil

Co-directeur du tournoi Saint-Malo Open 35

L’autre affiche du jour, Alizée Cornet face à Loïs Boisson. Là encore, deux Françaises pour une seule place en finale. C’est donc certain, il y aura un joueur français victorieux à l’Open 35. En 13 ans d’existence, c’est une première : « Ce dont nous sommes sûrs aujourd’hui, c’est qu’enfin une Française va gagner ce tournoi. Après, c’est un tournoi international, donc ça n’arrive pas souvent, c’est un peu normal. Cette année, les Françaises ont particulièrement brillé. »conclut Thierry Cardona Gil, co-directeur du tournoi Saint-Malo Open 35.

Des tenniswoman qui jouent avec fougue, remplissent les tribunes et conquièrent les spectateurs, comme Louma : « Je trouve ça super qu’il y ait deux Françaises en finale. Cela amènera du public et cela permettra aussi aux jeunes filles de pouvoir rêver. C ‘est impressionnant.”

La finale de l’Open 35 opposera donc les deux Françaises Chloé Paquet et Loïs Boisson sur le court central de Saint-Malo dimanche à 15 heures.

(Avec Marion Lompageu et Myriam Thiébaut)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Barthe-de-Neste. Une journée sportive réussie
NEXT Le rituel du sacrifice éprouvé par le prix du mouton