La Ville de Lanton vend son terrain de football pour construire un centre-ville, l’opposition des riverains s’organise

La Ville de Lanton vend son terrain de football pour construire un centre-ville, l’opposition des riverains s’organise
Descriptive text here

La mairie de Lanton (Gironde) souhaite vendre le stade de football et les courts de tennis actuels à un promoteur immobilier. Un nouvel espace sportif serait créé sur un autre site. Un collectif d’habitants pointe un risque de saturation du réseau d’assainissement.

La mairie s’apprête à vendre son stade de football et ses courts de tennis à un promoteur pour en faire une centaine de logements, dont 30 % de logements sociaux. Une halle de marché, des commerces et plus de 200 places de parking sont également prévus dans le projet. Le terrain a une superficie totale de 2,3 hectares. Son prix de vente est annoncé à 5,5 millions d’euros.

« Ce projet, compte tenu de son ampleur, sur deux sites, est historique » s’insurge Patrick Gatine, secrétaire de l’association Lanton à Cœur. « Et le cadeau, c’est qu’il est situé sur un terrain inondable (…). Et cela n’a jamais été discuté par les habitants.

Le projet serait de créer un espace sportif à Muchon. Il y aurait trois terrains de football, des courts de tennis et de padel, ainsi qu’un espace dédié au tir à l’arc. Pas de quoi satisfaire les habitants de la commune évidemment. « Nous avons un magnifique stade de football largement utilisé par le club local » se souvient Michel Cazeaux, un riverain. « On a aussi du tennis avec des compétitions, c’est très vivant. Tout cela disparaîtra si nous suivons le projet. C’est dommage.”

>>

Le collectif a engagé une procédure contentieuse auprès du tribunal administratif de Bordeaux.

© France Télévisions

“Nous défendons presque les futurs résidents car il va y avoir un problème à un moment donné”, explique Annick Deguille, présidente de l’association Lanton à Cœur. « Il va y avoir des problèmes d’eau sur ces terres. » Michel Cazeau habite juste à côté et il craint de nouvelles inondations comme celle vécue cet hiver. « La construction de 110 logements et de 220 places de parking pose des problèmes sanitaires. La nappe phréatique ne le permet pas. On peut avoir des rehausses dans les jardins, voire dans les maisons proches du chantier.

Selon les membres du collectif, des alternatives existent. “Ce n’est pas un problème sur le terrain, il y en a d’autres.» se souvient Annick Deguille. « Mais ici, on est à 300 m du bassin (…). Je comprends que des promoteurs ou même des gens soient intéressés à habiter non loin du bassin. Mais à un moment donné, il y a des choses qui ne sont pas possibles.

Le sous-dimensionnement des réseaux d’assainissement du bassin d’Arcachon a été largement dénoncé cet hiver suite à plusieurs débordements, tout comme le manque de logements pour les travailleurs locaux dans ce quartier très prisé.

Le 24 avril, une visite des lieux a été organisée par la Ville pour les entreprises intéressées. Les candidats à l’achat ont jusqu’au 13 mai pour faire une offre. Prix ​​du terrain : 5,5 millions d’euros. Marie Larrue, maire de Lanton, n’a pas souhaité répondre à nos questions. Elle aurait prévu de recevoir les opposants au projet le 15 mai.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Guardiola en lutte avec United et Tottenham pour un crack anglais ? – .
NEXT Metz barragiste, Lorient en Ligue 2 après un match spectaculaire