L’épave du Piper PA 32 et les corps des 5 victimes à bord ont été retrouvés

L’épave du Piper PA 32 et les corps des 5 victimes à bord ont été retrouvés
L’épave du Piper PA 32 et les corps des 5 victimes à bord ont été retrouvés

Après 24 heures de recherches au large de Terre de Haut où l’on pensait que le crash s’était produit, l’avion et les corps de ses 5 occupants ont été localisés à 45 mètres de profondeur. A l’heure actuelle, rien ne permet de déterminer les causes de cet accident mortel.

Les corps sans vie des 5 occupants du Piper PA 32 disparu ce vendredi 1er décembre 2023 vers 10 heures, ont été retrouvés dans l’après-midi de ce samedi 2 décembre 2023.
L’appareil avait été affrété par le Conseil Régional pour une mission technique visant à installer la fibre dans les 4 îles du sud de l’archipel guadeloupéen. L’accident s’est produit peu après son départ de Terre de Haut et alors qu’il se dirigeait vers Marie-Galante.

Une fin dramatique après 24 heures de recherches assez compliquées.

©Guadeloupe

Le pilote et ses passagers venaient de quitter l’aérodrome de Terre de Haut lorsque le drame s’est produit.
Le maire de l’île, Louly Bonbon, s’est entretenu avec eux juste avant leur départ.

©Guadeloupe

Il est encore trop tôt pour déterminer avec certitude les causes de ce dramatique accident aérien. Toutes les hypothèses doivent être considérées.

©Guadeloupe

Il n’existe qu’un seul aéroport en Guadeloupe, celui de Raizet, doté d’une tour de contrôle. Tous les autres aérodromes de l’archipel ne sont que de simples pistes mais sans personne pour contrôler qui atterrit ou décolle (Saint François, la Désirade, Marie-Galante, Les Saintes et Baillif).

En fait, les procédures qui régissent l’aviation légère dans ce domaine ne prévoient que quelques obligations : déposer un plan de vol au bureau des pistes du Raizet, établir une liste de passagers, puis chaque pilote est libre de gérer son vol comme il l’entend. ‘entend.

Il doit simplement prévenir les autres pilotes, via la fréquence 123,5 qu’il va décoller de telle ou telle piste. C’est ce qu’on appelle l’auto-information. Une fois en vol, il prévient Raizet via la fréquence 118.4 et active son plan de vol.

Mais dans le cas où nous intéresse, et d’après les informations que nous avons pu obtenir, il semble que Patrick Amable, le pilote, n’aurait pas eu le temps de prévenir Raizet. L’avion s’est écrasé en mer moins de deux minutes après son décollage de Terre de Haut.

En effet, hier matin à 10h01, personne n’a été témoin du drame. Et c’est le propriétaire de l’avion, Yves Tonton, un habitant de la Désirade, inquiet de ne pas voir son avion revenir, qui a prévenu les autorités. Ce dernier, après vérification, a alors déclenché la procédure DETRESFA, acronyme qui signifie le plus haut niveau d’alerte de la nomenclature aérienne.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>
Niveau d’alerte aéronautique

©E. Stompling

Dès l’annonce de la découverte de l’épave et des corps à bord, et face au sort qui enlevait désormais tout autre espoir, les réactions se multiplièrent.

C’est d’abord le président de la Région qui s’était déjà entretenu avec ses collègues dans la journée. Face au drame, les propos marquent un peu plus le drame qui touche directement la Région Guadeloupe.

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de M. Jean-Gabriel Quillin, directeur du numérique à l’autorité régionale, de M. Régis Etenna, ingénieur au sein de ce même service, ainsi que du pilote M. Patrick Amable et des deux membres de la société TACTIS, missionnée pour assister la collectivité régionale dans l’audit des câbles sous-marins Guadeloupe Numérique (GCN) et Guadeloupe Câble des Iles du Sud (GCIS)… C’est un drame navrant et nos pensées vont aux familles, épouses, les enfants et les parents, ainsi que tous ceux qui sont profondément touchés par cette douloureuse perte. Le Conseil Régional de Guadeloupe s’engage à soutenir toutes les personnes touchées par cette perte tragique… Nous sommes tous sous le choc et profondément secoués par ce drame qui touche notre archipel.

Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe

Le Président Guy LOSBAR et l’ensemble des élus départementaux présentent leur solidarité, leur compassion et leurs sincères condoléances aux familles et proches des cinq victimes de ce drame. Le Président LOSBAR a également exprimé personnellement son soutien au Président Régional ainsi qu’aux agents de la communauté régionale, durement touchés par la perte de deux collègues engagés, profondément attachés au service public et très appréciés.

Guy Losbar, président du Département

Je tiens à rendre un hommage particulier à Jean-Gabriel et Régis, deux agents de la Collectivité de Guadeloupe, nos homologues. Ils ont entretenu des relations étroites et précieuses avec nos agents du service numérique et usages numériques, avec des échanges constants de compétences et d’idées, renforçant ainsi le lien entre nos communautés. À nos frères et sœurs de Guadeloupe, je vous présente mes plus sincères condoléances. Nous partageons votre douleur et nous nous joignons à vous dans ces moments difficiles. Ensemble, dans le souvenir et le respect, nous honorons la mémoire de ces cinq âmes, emportées trop tôt par ce tragique accident.

Serge Letchimy, président de la Communauté de Martinique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le tournoi de Madrid avec Antoine Dupont ? – .
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts