Saviez-vous ? Françoise Hardy représentait un pays à l’Eurovision et ce n’était pas la France

Saviez-vous ? Françoise Hardy représentait un pays à l’Eurovision et ce n’était pas la France
Saviez-vous ? Françoise Hardy représentait un pays à l’Eurovision et ce n’était pas la France
Crédits photos : Abaca

Françoise Hardy est partie et avec elle, tout un pan de la chanson française a perdu l’une de ses plus belles interprètes. Idole des années yéyé apparaissant dans la célèbre « photo du siècle » de Jean-Marie Périer, l’artiste né à Paris, très malade depuis de nombreuses années, est décédé à l’âge de 80 ans, entouré de ses proches et de son ami Etienne Daho. . Sa mort, qui suscite de nombreux hommages empreints d’émotion et de nostalgie, met en lumière la carrière foisonnante de celle qui fut l’une des rares figures féminines à écrire et composer ses propres chansons.

Le lecteur Dailymotion se charge…

Étudiante studieuse au tempérament mélancolique qui reçut sa première guitare en cadeau après l’obtention de son premier baccalauréat, Françoise Hardy forge véritablement son destin en auditionnant peu avant l’été 1961 à un casting organisé par le label Vogue, sur lequel un certain Johnny Hallyday. Si son premier 45 tours, “La Fille avec toi”, provoque des émotions prometteuses, c’est véritablement “Tous les garçons et les filles”, qu’elle interprète lors de la soirée électorale du 28 octobre 1962, qui propulse la jeune artiste sous le feu. projecteur. En moins de trois mois, 500 000 exemplaires du titre se sont écoulés !

« J’ai commencé par refuser… »

Sur une lancée prodigieuse, la chanteuse, en pleine vague yéyé, est ensuite sélectionnée pour chanter à l’Eurovision 1963. Le concours a lieu cette année-là au BBC TV Center de Londres, au Royaume-Uni, avec 16 pays participants. Mais Françoise Hardy ne représentera pas la France. Non, la jeune star en devenir est choisie par la chaîne monégasque Télé Monte-Carlo pour défendre les couleurs de Monaco avec une chanson écrite, composée et interprétée par ses soins : « L’amour s’en va ». Une ballade sur les contrastes du cœur qui la voit peindre le flou de l’âme, une rupture inévitable. ” Participer à ce type de manifestation a effrayé le grand pisteur que j’avais toujours été et j’ai commencé à refuser énergiquement. J’ai fini par donner mon accord quand Lucien Morisse [ancien directeur d’Europe 1, ndlr] a promis de programmer “L’Amour d’un fille” sur sa chaîne » expliquera-t-elle des années plus tard dans son livre « Chansons sur toi et nous » (2022).

En compétition avec Nana Mouskouri et Alain Barrière !

Pour ça Eurovision, la concurrence est féroce. L’événement ouvre les portes de la gloire internationale à une poignée d’artistes francophones, dont Nana Mouskouri, qui terminera dernière avec « À force de prière » pour le Luxembourg, et Alain Barrière, qui représente la France avec « Elle suis si jolie ». Sur scène, Françoise Hardy, 19 ans, froide et d’une beauté captivante, apparaît dans une stricte robe noire avec Raymond Lefèvre comme chef d’orchestre – à l’époque, chaque pays pouvait désigner son propre maestro. Les plans serrés sur son visage et ses yeux prolongés par un trait d’eye-liner noir, quand elle chante ” L’amour s’en va, et le tien ne peut pas durer / Comme les autres, un beau jour tu vas me quitter / Si ce n’est pas toi, ce sera moi qui partirai / L’amour s’en va, et on ne peut rien changer » sur un ton désabusé, font leur petit effet. Françoise Hardy a terminé 5ème de la compétition pour Monaco, à égalité avec la France, tandis que le duo Grethe & Jorgen Ingmann a soulevé le trophée pour le Danemark avec « Dansevise ».

Profitant de la notoriété que lui apporte cette exposition, Françoise Hardy enregistre plusieurs versions de sa chanson pour le marché international : « L’amour s’en va » devient « Love Goes Away » en anglais, « L’amore va » en italien. et « Die Liebe geht » en allemand ! Le titre, vendu à plus de 130 000 exemplaires en France, entame un joli parcours dans les classements belge, italien ou encore suédois. Grâce à l’Eurovision, Françoise Hardy est repérée par le réalisateur Roger Vadim qui lui offre son premier rôle au cinéma dans « Château en Suède », une adaptation de la pièce de Françoise Sagan. En novembre de la même année, la chanteuse fera ses premiers pas sur la mythique scène de l’Olympia pour un show en duo avec Richard Anthony qui restera à l’affiche pendant huit semaines.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Michael J. Fox se produit sur scène avec Coldplay – .