Alexandre Barrette dévoile le test qu’il n’aurait jamais fait dans Sortez-moi d’ici ! – .

Alexandre Barrette dévoile le test qu’il n’aurait jamais fait dans Sortez-moi d’ici ! – .
Alexandre Barrette dévoile le test qu’il n’aurait jamais fait dans Sortez-moi d’ici ! – .

Alors que la finale de Fais-moi sortir d’ici! se profilant à l’horizon, Alexandre Barrette travaille déjà sur de nombreux projets pour les prochains mois. Il animera notamment une nouvelle émission de variétés et continuera à développer un podcast, tout en travaillant à l’écriture d’une prochaine émission et à l’animation à la radio. Et tout ça, avec plaisir !

• Lire aussi : Mariana Mazza se confie sur sa relation avec Alexandre Barrette

Alexandre Barrette a déjà annoncé qu’il animera, à l’hiver 2025, Incroyable!, une nouvelle comédie au concept prometteur. « D’un côté, on sait que les comédiens s’inspirent des autres pour raconter des choses. De l’autre, il y a des gens qui ont vécu des événements hallucinants, des moments de vie incroyables, mais qui ne sont pas forcément des conteurs, qui n’ont pas la facilité de les raconter. Nous allons donc les jumeler à un comédien, qui passera du temps avec eux, puis racontera leur anecdote en ajoutant des gags.

Un pilote de l’émission a déjà été tourné, sans Alexandre Barrette, et le résultat semble très prometteur selon le futur animateur. « Il y avait notamment une jeune fille qui avait une anecdote sur ce qui lui était arrivé sur le chemin de Compostelle. L’équipe a rappelé que Mélanie Ghanimé avait un bon chiffre sur sa propre expérience de Compostelle. Quand elle raconte l’histoire, elle sait exactement où elle se trouve, elle y est allée. Tout en ajoutant des gags, puisqu’elle l’a vécu, elle raconte l’histoire de la jeune fille qui s’est retrouvée dans une maison où se trouvaient des nudistes. Bref, le binôme entre celui qui raconte une anecdote et l’humoriste sera important.»

De la même manière, s’il existe une anecdote sur une femme dont l’accouchement s’est mal passé, il est certain que la production confiera l’histoire en priorité à une comédienne qui est maman. « Ce ne sera pas systématique, mais on va essayer de faire en sorte qu’il y ait une certaine affinité entre la personne qui a vécu l’anecdote et l’humoriste qui va la raconter. Il est très important de préciser que l’humoriste ne s’approprie pas l’anecdote, ce ne sera pas une histoire de « je ». On raconte l’histoire d’une autre personne qui a une anecdote complètement folle, mais qui n’a pas forcément les capacités de communication pour venir la raconter.

Parle à des gens

Le spectacle sera enregistré devant un public et Alex accueillera sur le plateau les personnes à l’origine de l’anecdote. « On va les taquiner un peu. Je fais le lien, je parle avec la personne qui a vécu l’anecdote. C’est ce qui m’a le plus enthousiasmé dans ce projet : j’aime faire de la télévision avec de vraies personnes. Je suis comme le lien entre celui qui a vécu l’anecdote et l’humoriste.»

D’ailleurs, il se produira en ouverture de chacune des émissions, en racontant une anecdote. « Depuis que j’anime, j’ai le premier choix dans la sélection des anecdotes. Il y en a qui me font flipper. J’ai même pris une anecdote qui figurait dans le pilote, et je vais la présenter dans l’une des émissions. Incroyable! sera filmé à l’automne pour être diffusé cet hiver à Radio-Canada.

Rires et confidences

L’autre grand projet d’Alexandre Barrette est un podcast sur le chagrin, intitulé N’oubliez pas votre brosse à dents. « Les lovebreaks m’ont toujours fasciné, entre autres la façon dont les gens rebondissent après les avoir vécus, combien il y a de drôle dedans… Je suis moi-même plutôt une personne nostalgique, et cela me met du temps à m’en sortir. J’ai même écrit une série télévisée sur le chagrin, qui est encore en développement. J’ai trop de gens autour de moi qui ont vécu des chagrins intenses et bizarres. Je veux en parler.

Son apparition dans l’émission La tour, à TVA, dans lequel il a réalisé des entrevues, l’a grandement influencé pour ce nouveau projet. « Ça m’a vraiment donné envie de faire des interviews. J’ai une curiosité naturelle, une réelle envie d’écouter les gens et je pense être un bon auditeur.

Le but de ce podcast est de divertir, mais aussi de faire comprendre à ceux qui sont au fond de la vague, en plein chagrin, qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. « Il n’y a rien, à part le temps, qui puisse améliorer un peu les choses. Mais parfois, le simple fait de savoir que d’autres ont eu plus de difficultés et s’en sortent bien quelques années plus tard peut être une Source d’inspiration. Je ne suis pas psychologue, nous ne prétendons pas être des experts.

Sa première invitée sera Catherine Brunet, « qui reste mon plus grand chagrin », avoue-t-il. C’était un joli clin d’œil pour démarrer ce podcast, même si ce n’est pas moi qui parle. Ce sont plutôt des gens qui viennent raconter leurs pires chagrins, et Catherine a vraiment des paroles éloquentes et de bons conseils. Je pense que si j’avais le cœur brisé, j’écouterais ça et je me dirais que ça fait du bien à entendre, c’est du bon truc.

Toutefois, le ton sera différent selon les convives. «Je veux que ce soit divertissant. Il y a des épisodes un peu plus sensibles et émouvants, et d’autres plus drôles. Il y aura du comique, du léger, du lumineux, du confessionnal et du plus touchant. On est dans un mix entre Mike Ward et Marie-Claude Barrette.

Une troisième saison

TVA a récemment confirmé le retour de Fais-moi sortir d’ici! pour une troisième saison, et la valise d’Alexandre Barrette est déjà prête, même si sa participation n’a pas encore été validée par le diffuseur. Il a néanmoins bien fait les choses pour que son nouveau projet à Radio-Canada lui donne la possibilité de faire à nouveau partie de l’aventure. «Je me suis assuré, lorsque nous avons accepté la proposition de Radio-Canada, qu’il y avait une ouverture pour TVA. Nous ne voulions pas donner l’impression que nous jouions dans le dos des autres.

Son expérience dans cette deuxième saison est pour lui très satisfaisante. « Nous avons encore des audiences folles. J’en suis très impressionné. Et nous avons aussi de bons commentaires. Mais les vraies stars de ce spectacle sont les campeurs. L’animation est encore très secondaire. Cette année, nous avons eu des événements plus sympas, car c’est un spectacle qui ne se prend pas au sérieux, mais nous en avons quand même eu des plus impressionnants. Je pense que c’est une très bonne saison.

Enfin, il confie que, s’il y a bien une épreuve qu’il n’aurait jamais faite pour tout l’or du monde, c’est bien celui de marcher sur un fil au 54e étage d’un immeuble. « Beaucoup de gens que je rencontre me disent que c’est le pire événement de la saison, et je suis d’accord. Je prendrais les serpents que Patricia a mis dans la boîte 100 fois plus que d’être obligée de marcher sur un fil au 54ème étage. Pour ce test, j’ai hébergé depuis le balcon d’à côté, et j’étais terrifié. Je n’aurais jamais fait ça !

Pour découvrir toute l’actualité d’Alexandre, rendez-vous sur son site : alexandrebarrette.com. Il héberge également Le pas pire show d’Alex Barrette, tous les midis de la semaine, de 11h30 à 13h, sur WKND 99.5. Le premier épisode de son podcast N’oubliez pas votre brosse à dents est disponible ce vendredi sur patreon.com/AlexandreBarrette.

VOIR ÉGALEMENT:

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .