L’OMS lance des lignes directrices pionnières pour le sevrage tabagique

L’OMS lance des lignes directrices pionnières pour le sevrage tabagique
L’OMS lance des lignes directrices pionnières pour le sevrage tabagique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) espère offrir de l’espoir aux 750 millions de fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi 2 juillet 2024 ses toutes premières lignes directrices sur le traitement clinique du sevrage tabagique chez l’adulte. Ces recommandations, qui couvrent un large éventail d’interventions, visent à révolutionner l’approche mondiale du traitement de ce fléau et à combler les lacunes critiques des soins de santé.

« Ces lignes directrices marquent une étape cruciale dans la lutte mondiale contre ces produits dangereux. Elles donnent aux pays les outils essentiels pour aider efficacement les consommateurs à arrêter de fumer. « , a expliqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, cité dans la note.

Ces directives arrivent à un moment où plus de 60 % des 1,25 milliard de fumeurs dans le monde souhaitent arrêter de fumer, indique le rapport. Cependant, « Arrêter de fumer est une bataille redoutable qui ne doit pas être sous-estimée. « , déclare le Dr Rüdiger Krech, directeur de la promotion de la santé à l’OMS.

Les recommandations de l’organisme de l’ONU privilégient une approche combinée, associant thérapie médicamenteuse et interventions comportementales. L’organisation préconise l’utilisation de médicaments tels que la varénicline, le bupropion et la cytisine, ainsi que la thérapie de substitution à la nicotine.

Parallèlement, elle souligne l’importance des interventions comportementales, qui comprennent des conseils à court terme dispensés par des professionnels de santé et un soutien plus intensif sous forme de coaching individuel ou de groupe.

L’innovation est également au cœur de ces lignes directrices, avec la recommandation d’utiliser des interventions numériques telles que les SMS, les applications pour smartphones et les programmes Internet.

Pour faciliter l’accès à ces traitements, l’OMS encourage les pays, notamment ceux à revenu faible ou intermédiaire, à les proposer gratuitement ou à prix réduit. Cette initiative s’inscrit dans une démarche plus large de l’organisation, qui a notamment mis en place une procédure de préqualification des médicaments contre les troubles liés au tabagisme en 2023.

BRÛLURE/TE/EAU

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV calendrier, équipes qualifiées, diffusion TV… Le programme des quarts de finale – .
NEXT « Cela correspond bien à la communauté que nous souhaitons construire » – .