Grèce : Les incendies près d’Athènes sont maîtrisés mais l’été s’annonce difficile : Actualités – .

Les violents incendies qui ont éclaté dimanche dans la banlieue d’Athènes “ont été maîtrisés”, a déclaré lundi à l’AFP un porte-parole des pompiers, alors que les autorités grecques craignent un été difficile.

“Il n’y a plus de front actif, les incendies ont été maîtrisés par les pompiers appuyés dimanche par des bombardiers d’eau et des hélicoptères, qui ont combattu dans des conditions très dangereuses”, a déclaré Vassilis Vathrakoyannis.

Attisés par des vents violents de 70 km/h et la sécheresse, deux incendies de forêt se sont déclarés dimanche à la mi-journée à Keratea, une station balnéaire à l’est de la capitale, et à Stamata, une banlieue particulièrement boisée au pied du mont Penteli, au nord de la capitale. Athènes.

Un homme de 45 ans est décédé d’un arrêt cardiaque alors qu’il tentait de fuir les flammes à Stamata, où plusieurs maisons ont subi d’importants dégâts matériels.

Les autorités ont procédé à des évacuations.

Lundi, 52 incendies de forêt ont été recensés par les pompiers.

La situation la plus difficile reste sur l’île de Chios, au nord-est de la mer Égée, où 142 pompiers, sept avions et trois hélicoptères ont été déployés, a indiqué lundi soir Vassilis Vathrakoyannis.

Deux pompiers ont été légèrement blessés lors de cette opération, a-t-il également ajouté.

Haut lieu touristique, la Grèce est en proie chaque été à des incendies.

Mais la situation devrait être encore plus tendue cette année après l’hiver le plus doux jamais enregistré et la première canicule, avec des températures atteignant localement 44°C début juin.

Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a déclaré lors d’un conseil des ministres que son pays était « désormais entré au cœur de la saison des incendies » et a appelé ses concitoyens à contribuer à « la prévention » de ces incendies dévastateurs.

“La lutte contre les incendies va se poursuivre” et “elle ne se gagnera certainement pas sans l’aide des citoyens, notamment en matière de prévention”, a-t-il souligné.

Dimanche, il a averti les Grecs que des « temps difficiles » les attendaient.

Ce mois de juin « est caractérisé comme le plus chaud depuis 2010 (…) avec des valeurs moyennes mensuelles jusqu’à 4,8°C au-dessus de la normale de saison », a indiqué le service météorologique national sur son site Internet.

Samedi, deux incendies sur le mont Parnasse près d’Athènes et sur l’île de Sérifos dans les Cyclades ont été maîtrisés.

Dimanche, une immense fumée noire s’est élevée à 75 km d’Athènes, sur l’autoroute reliant la capitale à Thessalonique (nord) lorsqu’un incendie s’est déclaré dans une usine de recyclage de la zone industrielle de Ritsona.

Selon un premier bilan, dans chacun des deux incendies « très difficiles » du Mont Parnès et de Stamata, moins de 100 hectares semblent avoir été brûlés, a indiqué Kyriakos Mitsotakis, qui a précisé que les incendies ont été détectés à temps grâce à l’utilisation de de drones.

« Actuellement, il n’y a plus de vent, ce qui a permis de contrôler la majorité des incendies à travers le pays, à l’exception de ceux sur l’île de Zakynthos (à l’ouest) et à Distomo en Béotie (à 100 km au nord d’Athènes) », a déclaré Vassilis Vathrakoyannis.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV où et quand voir le feu d’artifice le week-end du 13 et 14 juillet ? – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné