A peine élu, le maire de cette commune du Gard démissionne pour raisons de santé

A peine élu, le maire de cette commune du Gard démissionne pour raisons de santé
A peine élu, le maire de cette commune du Gard démissionne pour raisons de santé

Par

Charles Dos Santos

Publié le

14 juin 2024 à 15h12

Voir mon actualité
Suivre l’actualité Occitanie

Moins de deux mois après son élection, Gérome Bouviermaire de Pont Saint Esprit (Gardien) annoncé ce vendredi 14 juin sa démissionpour des raisons de santé.


Six (courtes) semaines

Dans le nord du Gard, la commune de Pont-Saint-Esprit s’est retrouvée à l’honneur dimanche 28 avril. Et pour cause, bien que peu connu du grand public, Gérome Bouvier a créé la surprise en étant élu nouveau maire de la commune au premier tour des élections municipales.

Le quadragénaire avait gagné 50,42% vote contre le maire sortant, l’élu socialiste Claire Lapeyronie. Ce dernier n’a obtenu que 14,86% voix.

Six semaines après son accession au pouvoir, l’élu du Gard a officialisé vendredi 14 juin en toute première journée sa démission avec effet immédiat de son mandat. poste de maire et de conseiller municipal. Il invoque des raisons de santé et assure que sa décision fait suite à un « un examen attentif avec sa famille et ses médecins.

Pas de nouvelles élections

Le conseiller a déjà annoncé son successeur. C’est le radiologue du Gard Valère Ségal.

Vidéos : actuellement sur Actu

En effet, la décision de Gérome Bouvier doit maintenant être entérinée par le Préfet du Gard, Jérôme Bonet. Dans les jours à venir, Claude Conan agira par intérim en attendant la tenue d’un nouveau Conseil Municipal dont la date n’a pas encore été communiquée. C’est lors de celle-ci que l’élection de Valère Ségal sera officialisée.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les résidents sont invités à participer à la série d’événements Passeport pour les parcs cet été – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné