Le 13e Festival BD de Montréal a lieu du vendredi 24 mai au dimanche 26 mai 2024

Le 13e Festival BD de Montréal a lieu du vendredi 24 mai au dimanche 26 mai 2024
Le 13e Festival BD de Montréal a lieu du vendredi 24 mai au dimanche 26 mai 2024

LE FESTIVAL DE LA BD DE MONTRÉAL COMMENCE CE VENDREDI!

Pour la 13e année, le Festival BD de Montréal présente une programmation riche et diversifiée avec plus de 60 activités gratuites offertes autour de sa thématique Au-delà des frontières.

Le FBDM se tiendra sur le territoire de son collaborateur, la SDC Rue Saint-Denis, du vendredi 24 mai au dimanche 26 mai 2024. La rue sera piétonne pour l’occasion entre les rues Gilford et Roy pour accueillir plus de 300 artistes et 168 exposants sous ses chapiteaux.

Pour la 13e année, le Festival BD de Montréal présente une programmation riche et diversifiée avec plus de 60 activités gratuites offertes autour de sa thématique Au-delà des frontières.

Le FBDM se tiendra sur le territoire de son collaborateur, la SDC Rue Saint-Denis, du vendredi 24 mai au dimanche 26 mai 2024. La rue sera piétonne pour l’occasion entre les rues Gilford et Roy pour accueillir plus de 300 artistes et 168 exposants sous ses chapiteaux.

Une balade BD qui attire de plus en plus de monde
1,2 km ponctué d’activités, d’expositions et de rencontres, quelle que soit la météo, telle est la promesse du Festival BD de Montréal. Situé à proximité des stations de métro Laurier, Mont-Royal et Sherbrooke, le site du festival est facilement accessible en transport en commun ou à vélo. L’année dernière, plus de 82 000 personnes sont venues profiter de cette célébration.

Des caricaturistes d’ici et d’ailleurs réunis à Montréal

Pour sa 13e édition, le FBDM accueille une multitude d’artistes tels que Jillian Tamaki, qui est également la créatrice de l’affiche de cette année ; Tim Probert avec la sortie du troisième volume de sa série Lightfall ; et Jeremy Perrodeau qui est en nomination dans la catégorie Bédélys étranger pour son œuvre Le visage de Pavil.

Il y aura également la visite d’artistes européens : Alex Baladi, Mortis Ghost, Lisa Mandel, Nino Bulling et Lorenzo Palloni, entre autres.

Du côté canadien, à noter la présence d’Adam de Souza, Brandon Mitchell et Alison McCreesh.

Les Québécois seront bien sûr à l’honneur avec la présence de Chris Oliveros, Axelle Lenoir, Martin PM, Cassandra Calin, Charles Beauchesne, Paul Bordeleau et bien plus encore.

Au total, plus de 300 bédéistes du Québec, du Canada et de l’international seront présents pour rencontrer leur public lors de séances de dédicaces ou d’activités diverses.

De nombreuses activités pour célébrer la bande dessinée
Avec plus de 60 activités réparties sur les trois jours du festival, tout le monde sera ravi.

Le Drawing Fab de Télé-Québec accueillera une série d’entrevues et de conversations dessinées qui nous plongeront dans l’univers d’un artiste avec, entre autres, Isao Moutte, auteur franco-japonais, et André-Philippe Côté, bien connu pour ses caricatures.

Les activités de dessin en direct seront de retour pour rassembler et éblouir les familles. Improvisation de dessins animés, ateliers de création ainsi que quiz BD seront également programmés pour satisfaire toutes les envies.

Les tables rondes présentées par - aborderont divers sujets avec de nombreux artistes comme Sweeney Boo, Tillie Walden ou Mathieu Benoit, par exemple, le devoir de mémoire, l’art de la couverture ou encore comment raconter une histoire en quatre panneaux.

De plus, des activités spéciales auront lieu, dont une rencontre entre les artistes Sarah Andersen et Joshua Barkman qui discuteront de leurs œuvres et de leurs processus créatifs.

Cette année encore, la FBDM pense aux amateurs de manga avec des ateliers, la présence du premier magazine manga québécois Isekai Touch ou encore celle du mangaka Joël Dos Reis Viegas (Urbance).

Les fans de Mathieu Bablet seront heureux de se plonger dans l’adaptation de son œuvre Shangri-La avec un concert immersif de bande dessinée présenté par le Collectif Or Normes et le studio Umanimation. Deux représentations du spectacle multidisciplinaire, avec projections et musiciens, auront lieu à la Société des Arts Technologiques [SAT] à 20h les vendredi et samedi du festival (activité payante).

Des expositions pour mettre en valeur la bande dessinée d’ici et d’ailleurs

De nombreuses expositions seront visibles pendant le festival. Montréal Imaginaire présente un portrait de la ville en 21 panneaux à travers les représentations réalisées par des dessinateurs de bandes dessinées. Avec l’aide de la chercheuse Thara Charland, le FBDM a parcouru sa bibliothèque à la recherche de lieux, mais aussi d’aspects de Montréal qui la rendent si unique.

Poursuivant sa tournée québécoise, la 2e édition de l’exposition Les chercheuses en BD, réalisée par la FBDM, en partenariat avec le Consulat général de France à Québec et le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, sera également présentée.

Enfin, le public pourra découvrir l’exposition 500 ans de résistance indigène qui présente des planches de la bande dessinée du même nom de Gordon Hill. Antidote nécessaire à l’histoire officielle des Amériques, il dépeint d’un point de vue autochtone la résistance des Premiers Peuples contre les colonisateurs et autres oppresseurs, depuis le premier contact jusqu’à aujourd’hui.

Mai, mois de la bande dessinée

Cette année encore, le mois de mai rime avec BD. Mai, mois de la bande dessinée est une initiative des Bibliothèques de Montréal à laquelle la FBDM collabore depuis 2016 et, cette année, les activités des bibliothèques seront sur le thème de l’amour.

Une exposition dédiée aux finalistes des 25e prix Bédélys ainsi qu’une collection de bandes dessinées en consultation gratuite seront présentes dans la bibliothèque de l’Esplanade Tranquille à partir du 1er mai. Une discussion sur l’humour en bande dessinée y sera également organisée dans le cadre des Mardis tranquilles le 7 mai.

Le Lecteur public fera revivre les récits d’Éloïse Marseille le 16 mai et de Jean-François Laliberté le 21 mai, lors de lectures spontanées avec des dessinateurs de bandes dessinées des quartiers qui les ont inspirés.

Les commerces de la SDC Rue Saint-Denis se joignent également à la fête en mai. Le Colonel Moutarde animera une soirée quizz spéciale BD le 7 mai, le Quai des Mignes accueillera en mai une exposition de l’artiste Jeremy Perrodeau et enfin le festival lancera les Rendez-vous FBDM avec la rencontre de Lisa Blumen, nominée pour le 25ème prix Bédélys étranger, à Mix’Heure le samedi 11 mai.

Retrouvez toutes les animations du mois de mai, mois de la bande dessinée, sur le site du festival.

Événements pour la communauté professionnelle
La FBDM invite les dessinateurs à sa journée professionnelle qui aura lieu le jeudi 23 mai à Montréal CoWork. Master classes, formations, opportunités de réseautage et autres activités destinées aux artistes seront au programme.

La journée se terminera par la soirée d’ouverture du festival et la remise des 25èmes prix Bédélys récompensant les meilleures bandes dessinées publiées en 2023. Le dévoilement des œuvres gagnantes aura lieu à La Tulipe et sera animé par la journaliste et animatrice Marie-Louise. Arsenault.

Jour de classe
Cinq activités gratuites autour de la bande dessinée, dont une séance d’improvisation entre les dessinateurs Sacha Lefevre et Caroline Soucy, qui seront offertes aux élèves de la maternelle à la 3e cycle primaire dans le cadre du programme BD POP! day, le volet scolaire en ligne du FBDM. L’événement, qui aura lieu le vendredi 24 mai, est présenté les bibliothécaires du CSSDM, du CSSMB et du CSSPI, et de l’École en réseau. Les classes de partout au Canada qui souhaitent assister aux ateliers par vidéoconférence peuvent le faire en s’inscrivant avant le 23 mai. L’année dernière, plus de 30 000 jeunes ont profité de l’activité !

Par ailleurs, 2024 célèbre le retour des visites des écoles du quartier sur le site du festival dans la journée de vendredi.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le député sortant de Guyane Jean-Victor Castor a déposé sa candidature à la Préfecture
NEXT Au procès Hinduja à Genève, des milliardaires trouvent un accord financier avec leurs anciens salariés – rts.ch – .