un village entier pleure Arnaud Garcia

un village entier pleure Arnaud Garcia
un village entier pleure Arnaud Garcia

Par

Éditorial Le Pays d’Auge

Publié le

15 mai 2024 à 17h10

Voir mon actualité
Suivre Le Pays d’Auge

C’est un choc d’une violence inouïe, à l’image de l’attentat survenu mardi 14 mai 2024, peu avant midi au péage d’Incarville (Eure), qui a frappé le paisible village d’Augeron. Alors qu’il sortait d’un week-end festif et se préparait pour le prochain et prochain événement, la Fête des Voisins, les habitants de Castelblange ont appris la perte de l’un des leurs dans des circonstances on ne peut plus dramatiques. Arnaud Garcia, 34 ans, a été tué comme Fabrice Moello, 52 ans, originaire de Thury-Harcourt (Calvados). Tous deux, comme leurs confrères blessés, étaient basés au Centre d’attachement aux extractions judiciaires (PREJ) de Caen.

“Aujourd’hui, mon fils Arnaud a été assassiné alors qu’il exerçait son métier.”

Dominique García

C’est par ces mots glaçants et funèbres que Dominique Garcia a débuté une sobre publication sur le compte Facebook de son fils Arnaud, mardi 14 mai 2024. “Colère, et courage à Marie, son épouse”, poursuit-il et conclut-il. . Depuis, des centaines de messages de soutien et de condoléances ont afflué dans les commentaires.

Un esprit citoyen

Dans ce village de 736 âmes, qui ne connaît pas Dominique Garcia ? Ancien commandant de la gendarmerie de Blangy-le-Château, basé sur la commune pendant 25 ans, il est aujourd’hui adjoint au maire, poursuivant ainsi son investissement au service des citoyens. Et son fils Arnaud lui a emboîté le pas. « Arnaud est arrivé à Blangy quand j’étais en CM1 », se souvient Dorian Coge, maire du village d’Augeron. Nous étions dans la même classe et nous avons fait une bonne partie de notre scolarité ensemble. Nous nous sommes rapprochés; il était fils de policier, moi fils de pompier, et nous avons grandi dans cet esprit civique. Dès son plus jeune âge, Arnaud est attiré par les forces de l’ordre, il déteste l’injustice et choisit une carrière dans un centre pénitentiaire. Il gravit les échelons au sein des centres de Caen et d’Argentan. Nous avons toujours été amis, nous avons suivi nos carrières, chacun étant heureux des réussites de l’autre. »

Arnaud allait être père

Au-delà de cette réussite professionnelle, Arnaud Garcia a aussi connu le bonheur avec son épouse Mary qui attend un bébé. La jeune femme est enceinte de 5 mois. Avec l’arrivée de ce grand bonheur dans leur relation, bonheur espéré de longue date, Arnaud avait fait le choix de revoir sa vie professionnelle, comme l’explique Dorian Coge : « Mercredi dernier, il m’a encore dit qu’il était ravi de sa nouvelle vie. affectation. Il était gardien de prison depuis 10 ans, et avait demandé à être affecté au centre d’extractions judiciaires (Prej) du centre pénitentiaire de Caen. Et le maire de poursuivre : « Il venait d’arriver à ce poste qui lui permettrait de travailler uniquement la semaine et le jour. C’est ce qu’il m’a dit, qu’il allait pouvoir profiter de sa vie de famille. »

Un changement d’horaire

Lors du transfert du détenu, Arnaud Garcia était présent à bord du deuxième véhicule, le fourgon qui se trouvait derrière celui transportant Mohamed Amra, selon des sources pénitentiaires. Cependant, il a failli ne pas arriver à ce jour fatidique. Comme le destin l’a voulu, un changement d’horaire l’a mis en service. Il remplaçait en fait un collègue sur ce transport de détenus.

Une cagnotte en ligne et un hommage

«Nous ferons tout notre possible pour soutenir la famille d’Arnaud», assure Dorian Coge. « En étant là pour eux, bien sûr, mais aussi de manière plus concrète. Nous allons lancer une collecte de fonds en ligne pour aider Mary, sa femme qui se retrouve seule et qui va bientôt accoucher de leur bébé. Je suppose qu’il y aura aussi un hommage national pour Arnaud et son collègue disparu, mais nous en ferons aussi un à Blangy après. Toute la population de notre village souhaite manifester son émotion et partager la douleur de la famille et des proches. Nous entourerons la famille d’Arnaud, Mary, son épouse qui porte la vie ; et ses parents Dominique et Annick, nous les soutiendrons quand cela deviendra insupportable.

La photo que son père Dominique Garcia a choisi pour accompagner sa publication en hommage à son fils sur Facebook. ©Collection privée

La fête des voisins annulée

Le cœur ne fait plus la fête à Blangy. La fête des voisins, prévue le vendredi 31 mai 2024, a déjà été annulée. Les pensées des Castelblangeois sont tournées vers Mary, l’épouse d’Arnaud Garcia, ainsi que vers Dominique et Annick, ses parents.

Avec Pascal DESMOUDT

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des entrepreneurs achètent des maisons pour accueillir les travailleurs étrangers
NEXT le frère d’une mère assassinée par son fils récidiviste exige des comptes