Dordogne. Un bon résultat pour le Château de Monbazillac, vitrine de l’appellation

Dordogne. Un bon résultat pour le Château de Monbazillac, vitrine de l’appellation
Dordogne. Un bon résultat pour le Château de Monbazillac, vitrine de l’appellation

Par

Alexandre Merlingeas

Publié le 11 mai 2024 à 11h56

Voir mon actualité
Suivre Réussir en Périgord

Le château de Monbazillac avait rouvert ses portes en 2022 après plusieurs mois de travaux. Quatre espaces ont alors été créés autour des thèmes des arts et des arômes. Le 22 avril, à l’occasion de l’assemblée générale de la Cave coopérative de Monbazillac, Pauline Auban, responsable oenotourisme du château, a fait le point sur la première année complète d’exploitation de cette « un patrimoine phareselon Guillaume Barou, président de la cave. Ce n’est qu’une petite partie de l’activité du domaine mais il est très important d’être fort sur ce site. Si les gens repartent satisfaits, ils achètent du monbazillac car ils ont de bons souvenirs de vacances. Si l’appellation Monbazillac arrive à sortir un peu les marrons du feu, c’est parce que nous avons un nom et une réputation. »

L’année dernière, le château a accueilli plus de 60 000 visiteurs, dont 33 % d’origine étrangère. C’est un chiffre en légère hausse par rapport à 2022 avec le retour de la clientèle américaine.

Événements et expositions

Parmi les nouveautés 2024, des dégustations gourmandes sont lancées, de juin à septembre. Trois entrées préparées par le chef du restaurant accompagneront trois crus différents.

Côté animations, cet été, les soirées Paradizillac, qui ont attiré 2 000 personnes l’an dernier, auront lieu les jeudis soir entre le 14 juillet et le 15 août avec cinq dates au programme. Ce sont des concerts en plein air où le château s’ouvre aux visiteurs accompagnés de planches de charcuterie, de fromages ou végétariennes, puis de cocktails à base de Monbazillac et de vins. Le château propose deux soirées uniques : le 15 juin, un concert lyrique du ténor Pietro Picone est prévu dans la cour en partenariat avec le comité de jumelage de Monbazillac. La commune est jumelée avec Modigliana (Italie), ville du chanteur. Une représentation théâtrale aura lieu le 29 juillet avec Le Théâtre du roi de cœur qui interprétera Un air de famille.

Enfin, l’art contemporain occupe une grande place au château, qui collabore avec l’association Les Rives de l’art. Il propose deux expositions par an. Actuellement, le château accueille les œuvres de la plasticienne Juliette Jouannais jusqu’au 16 juin, avant que les peintures d’Olivier Masmonteil prennent le relais, du 29 juin au 30 septembre.

Lire en intégralité dans Réussir le Périgord du 3 mai 2024.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le PSPP a raison de tirer la sonnette d’alarme sur le temps passé devant un écran pour les jeunes
NEXT Dans le Pas-de-Calais l’opposition de droite soutient l’expérimentation du RSA conditionné initiée par la majorité de gauche | ESS, Emploi, Formation, Intégration et bien d’autres choses encore.