“C’est un vétéran de la maison!” Le SU Agen a son futur entraîneur pour la saison prochaine

“C’est un vétéran de la maison!” Le SU Agen a son futur entraîneur pour la saison prochaine
“C’est un vétéran de la maison!” Le SU Agen a son futur entraîneur pour la saison prochaine

Après le départ annoncé par Kévin Smolarczyk en fin de saison, le SUA s’est mis à la recherche d’un nouvel entraîneur pour le remplacer.

Il y a un mois, Kévin Smolarczyk annonçait dans nos colonnes son départ du SU Agen. Une nouvelle qui en a surpris beaucoup au sein du club dans lequel Johan Jourdan, le président, est revenu. « Nous ne sommes pas d’accord sur les conditions de renouvellement. Ce n’était malheureusement pas forcément prévu. »

Un aîné de la maison pour assurer une forme de continuité

Des désaccords qui ont donc conduit à une séparation, et à une fin de saison incertaine sur le plan sportif. En effet, le SUA, actuellement leader de son groupe de Régional 3 avec deux points d’avance mais un match de plus que le Stade Montois, est plus que jamais en lutte pour l’accession en Régional 2 à deux journées de la fin. du championnat.

Le SUA cherchait donc un nouvel entraîneur. Et il l’a trouvé, en la personne de Mohamed El Hassnaoui, un nom bien connu de l’Agenais. Né à Agen, il a évolué pendant sept ans au FC Rives 82 (Golfech – Régional 1) où il a terminé sa carrière de joueur avant de devenir entraîneur adjoint de la première équipe il y a trois ans aux côtés d’un autre ancien agenais. Alban Pothet.

C’est surtout une histoire d’avoir participé à la montée d’Honneur en CFA2 en 2005 puis d’avoir vécu les plus belles années du SUA pendant dix ans, dont les épopées en Coupe de France avant son départ à Marmande en janvier 2015. « Il est un aîné dans la maison. Nous le connaissons bien. Cela s’inscrit dans notre volonté de renouer avec les anciens du club », poursuit Jourdan. Agé de 40 ans, El Hassnaoui s’était déjà rapproché de son ancien club dans le cadre du centenaire en 2022 et des débuts de son fils, licencié à Agen. « Ce n’était pas forcément prévu, mais c’était une belle opportunité », constate le président du SUA.

Directeur d’une agence d’intérim dans le sud d’Agen, le futur entraîneur sera associé à Damien Carmaux, et profitera de ce nouveau défi pour passer le Brevet d’Entraîneur de Football (BEF). Reste désormais à connaître la division dans laquelle évolueront les Agenais, même si cela ne changera pas forcément grand chose pour Johan Jourdan. « L’objectif est avant tout de préserver la structure actuelle. »

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Services publics…. Quels changements pour les 8 et 9 mai ? – .
NEXT nos idées de sorties pour le week-end