Soupçonné d’abus de confiance, le propriétaire de la maison squattée de Saint-Jean du Var à Toulon est poursuivi en justice

Soupçonné d’abus de confiance, le propriétaire de la maison squattée de Saint-Jean du Var à Toulon est poursuivi en justice
Descriptive text here

Il se dit encore victime de squatteurs qui, mois après mois, endommagent sa maison de Saint-Jean du Var où il ne peut plus vivre. (voir notre édition du 20 avril).

Cette maison achetée 160 000 euros a été louée puis squattée, endommagée et incendiée. Tout le monde s’est alors ému de cet habitant de Toulon, réduit à énumérer les dégâts croissants causés à sa maison (qui ne vaut plus grand chose aujourd’hui). Mais c’était sans compter sur une autre version des faits, révélée sur M6 dans l’émission Escroqueries, et dans laquelle les occupants affirmaient avoir été payés par le propriétaire 500 euros chacun pour allumer le feu et lui permettre d’être indemnisé par son assurance. Les squatteurs affirment ne pas avoir accepté ce « deal ».

« Menteurs et jaloux ! »

Reste que Cyril Coste a planté une tente devant son cabinet d’assurances en centre-ville l’année dernière. Une perte totale puisque l’assureur refuse toujours de l’indemniser. Alors, qui dit la vérité ? Seule la justice pouvait trancher.

Le propriétaire a réagi : «Je suis accusé de fraude à l’assurance et d’avoir intentionnellement incendié la maison. Compte tenu des accusations, j’ai toutes les preuves pour chasser les menteurs et les jaloux qui veulent me salir !

Entre-temps, une autre affaire s’est déroulée dans la circonscription judiciaire de Digne. Il semblerait que quatre locataires d’une maison à Volonne, s’estimant victimes de menaces de mort de la part du même propriétaire, aient été interrogés. Le tribunal judiciaire a condamné le Toulonnais à quatre mois de prison ferme, susceptible de modification, et à une amende de 1 300 euros par locataire. Les locataires envisagent désormais de lui demander des travaux d’urgence et une réduction de loyer.

1 850 euros récoltés par cagnotte

Sur Internet, une cagnotte Leetchi avait été ouverte pour “aider Cyril Coste à cause de sa maison squattée à Toulon.” Intrigué, le site a bloqué la cagnotte en attendant vérification. Mais, à ce jour, elle a néanmoins récolté 1 850 euros auprès de 61 cotisants. Et les participants peuvent toujours contribuer financièrement…

Des messages sont apparus : « Courage Monsieur Coste. Que Dieu t’aide”, ou « En espérant que ces gestes de solidarité, certes trop modestes, vous apporteront de l’aide. Ne perdez pas espoir. Courage!”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dirigeants financiers | Montréal au cœur de la définition des normes
NEXT Porter inaugure un nouveau vol entre Québec et Toronto