Une unité des crimes majeurs de la Nouvelle-Écosse arrête Valdo Pauyo à Montréal

Une unité des crimes majeurs de la Nouvelle-Écosse arrête Valdo Pauyo à Montréal
Une unité des crimes majeurs de la Nouvelle-Écosse arrête Valdo Pauyo à Montréal

L’Unité des crimes majeurs du nord-est de la Nouvelle-Écosse a annoncé mardi l’arrestation de Valdo Pauyo.

L’arrestation a eu lieu le 26 avril à Montréal, en partenariat avec l’Unité mixte d’enquête sur le crime organisé du Québec de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Valdo Pauyo était recherché en vertu d’un mandat d’arrêt pancanadien pour le meurtre de Douglas Bert Knockwood, un homme de 42 ans de la Première Nation Sipekne’katik.

Valdo Pauyo, 29 ans, a fui la Nouvelle-Écosse en juillet 2021, immédiatement après l’homicide survenu dans une résidence de Millbrook.

C’est grâce à l’ajout de Valdo Pauyo au Programme BOLO, une liste des 25 fugitifs les plus recherchés au Canada, que les policiers ont pu obtenir des informations sur la présence possible du suspect dans la région de Montréal. Membres de GRC puis je suis allé au Québec.

Plusieurs forces de police ont travaillé ensemble pour parvenir à l’arrestation de Valdo Pauyo.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Valdo Pauyo a été arrêté quelques jours plus tard, le 26 avril, sans incident, par l’Unité mixte du Québec et l’Unité des crimes majeurs de la Nouvelle-Écosse, avec la collaboration du service de police de la Ville. Montréal, l’Agence des services frontaliers du Canada, la Sûreté du Québec et le programme BOLO.

L’homme a été transporté par avion vers la Nouvelle-Écosse le lendemain de son arrestation, conformément à un ordre de transport. Sa comparution devant la Cour suprême de Truro est prévue pour le 7 mai.

L’enquête menée par le Groupe des crimes majeurs du Nord-Est de la Nouvelle-Écosse, la GRC du Québec, se poursuit.

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV pour le chercheur Gaëtan Ligat, tout a commencé à Ardentes
NEXT Quand c’est la famille d’accueil qui demande de l’aide