El Arbi Belbachir met en lumière les moyens d’action des douanes à l’ère du numérique – Le Maroc aujourd’hui – .

El Arbi Belbachir met en lumière les moyens d’action des douanes à l’ère du numérique – Le Maroc aujourd’hui – .
El Arbi Belbachir met en lumière les moyens d’action des douanes à l’ère du numérique – Le Maroc aujourd’hui – .

Le deuxième volume de l’ouvrage « La douane aux frontières numériques » de son auteur El Arbi Belbachir a été présenté récemment à Rabat, en marge de la 29ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL). Voici un aperçu.


Dans le cadre de la 29ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) prévue jusqu’au 19 mai, l’expert en douane et ancien conseiller du directeur général des douanes au Maroc, El Arbi Belbachir, a présenté, vendredi dernier, le deuxième volume de son ouvrage. « La douane aux frontières numériques ». Cet ouvrage d’environ 500 pages, édité par Bouregreg, éclaire principalement sur les évolutions, les risques et les moyens d’action des douanes à l’ère du numérique.

L’auteur de cet ouvrage estime que le numérique doit être interrogé comme étant à la fois l’instrument et le corps de la délinquance douanière, car les données numériques génèrent d’autres menaces, notamment les transactions électroniques transfrontalières dont le contrôle est éminemment plus complexe.
Il souligne également l’importance de la technologie qui, avec l’avènement de l’intelligence artificielle, de la blockchain et du big data, doit pouvoir apporter des solutions viables pour améliorer la qualité du service public. De son côté, la profession douanière dans le monde devrait se renouveler dans ses codes, ses dispositions, ses pratiques et ses approches, dans le but de concilier l’impératif de fluidité d’une frontière et l’exigence de régulation des échanges, extraordinairement plus croissants, recommande M. Belbachir.

Pour lui, le droit doit pouvoir s’adapter à son temps et s’adapter plus rapidement pour mieux assurer l’encadrement des échanges transfrontaliers et offrir les garanties juridiques nécessaires à l’exercice des missions douanières. « Ces réalités multiples appellent une véritable refonte pour donner aux douanes les moyens de relever le défi du numérique. Porté par des risques multiples, l’enjeu de l’adaptation des coutumes à ce nouveau contexte est à ce prix.

Pour rappel, le premier tome de son ouvrage « La douane aux frontières numériques – Le numérique, instrument du crime » traite des délits informatiques tels que prévus et réprimés par le droit pénal douanier. Il s’agit de violations ou de cyberattaques menées sur les systèmes numériques douaniers à l’aide de procédés techniques. Cette première partie met en évidence les lacunes de la législation en la matière et propose des solutions. Il s’est toutefois limité aux seules incriminations et sanctions actuelles.

A propos de l’auteur
Cours El Arbi Belbachir a travaillé près de quarante ans dans les douanes marocaines. Major en 1973 dans la promotion internationale de l’Ecole nationale des douanes françaises de Neuilly, il est successivement nommé à des postes de direction aux niveaux central et régional, après avoir dirigé plusieurs unités opérationnelles d’intervention. Il terminera sa carrière comme conseiller du directeur général des douanes, décoré de l’Ordre national du mérite de rang exceptionnel. Son expérience dans les domaines du renseignement douanier, de la lutte contre la fraude et le trafic illicite de stupéfiants a fait l’objet de la publication de l’ouvrage en deux volumes « La douane aux frontières numériques » et de plusieurs publications dans les médias africains et internationaux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV livres à prix réduits à la médiathèque
NEXT livres, films et jeux vidéo pour s’immerger dans le Débarquement