au moins 7 blessés – .

au moins 7 blessés – .
au moins 7 blessés – .

L’avion, un 787-9 Dreamliner transportant 325 passagers, avait quitté dimanche Madrid pour Montevideo. Mais “en raison de l’ampleur des turbulences, pour plus de sécurité”, l’avion a dû être dérouté vers Natal, dans le nord-est du Brésil, où il a “atterri normalement” lundi, a expliqué Air Europa dans un communiqué.

L’atterrissage a eu lieu à 02h42 heure locale (05h42 GMT), a indiqué Zurich Airport Brasil, la société qui gère l’aéroport international de Natal, dans un communiqué transmis à l’AFP.

La compagnie aérienne a fait état de « sept personnes blessées de diverses sortes, ainsi que d’un nombre encore indéterminé (de passagers) qui ont souffert de contusions légères ».

Le ministère uruguayen des Affaires étrangères a expliqué que « les passagers qui avaient besoin de soins médicaux ont été transférés à l’hôpital Monsenhor Walfredo Gurgel de Natal ».

Selon les premières informations des services diplomatiques uruguayens auxquelles l’AFP a eu accès, au moins 27 personnes à bord de l’avion ont été hospitalisées. Elles souffrent de polytraumatismes, a expliqué une source diplomatique uruguayenne, qui n’a pas pu préciser s’il y avait des blessés graves.

Une autre source diplomatique du même pays a déclaré qu’«a priori, la vie d’aucun d’entre eux n’est en danger», et que certains ont déjà quitté l’hôpital.

Les autorités brésiliennes n’ont pas immédiatement répondu aux demandes d’informations de l’AFP.

Ceinture de sauvetage

Air Europa a déclaré que l’avion resterait à Natal pour une « révision afin de déterminer l’étendue des dégâts ».

Un autre avion doit être envoyé « dans les prochaines heures » pour permettre aux passagers de poursuivre leur voyage vers Montevideo.

L’une des passagères, Mariela Jodal, a publié sur le réseau social X une photo montrant que des parties du plafond de la cabine s’étaient détachées. De gros tubes jaunes provenant de l’intérieur de l’avion étaient visibles. Elle a déclaré qu’elle n’avait pas été blessée « grâce à la ceinture de sécurité ».

En mai, un Britannique de 73 ans est décédé et plusieurs autres passagers et membres d’équipage ont été grièvement blessés lors de fortes turbulences sur un vol de Singapore Airlines à bord d’un Boeing 777.

Le changement climatique provoque davantage de turbulences dans les vols, affirment les scientifiques.

Selon une étude réalisée en 2023, la durée annuelle des turbulences a augmenté de 17 % entre 1979 et 2020 et les turbulences sévères, plus rares, de plus de 50 %.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Avancée russe à l’Est, bombardements ukrainiens… L’essentiel du jour – .
NEXT Joe Biden s’accroche au soutien du Parti démocrate – .