l’homme arrêté veut un jackpot

l’homme arrêté veut un jackpot
Descriptive text here

Le 25 février 2023, le concert du rappeur Lomepal prévu à l’Arena est annulé : public évacué, salle perquisitionnée. En début de soirée, la police a été alertée par un message jugé menaçant posté sur Snapchat par un vendeur de crêpes officiant sur la place. La police, craignant un acte terroriste, a arrêté l’homme. Il est vite devenu évident qu’il n’avait planifié aucune attaque. Il a donc été libéré. La Tribune de Genève rapporte ce jeudi que l’individu réclame 400’000 francs de dédommagement à l’Etat en compensation de cet épisode. Le Ministère public puis la Chambre pénale d’appel (CPR) ont rejeté sa demande : seuls 400 francs lui ont été accordés, au titre de sa détention.

Le CPR a jugé son arrestation et sa perquisition proportionnées, compte tenu notamment de son passé : il dresse quinze casiers judiciaires en France entre 1999 et 2021, dont un pour « menaces de mort pour agressions violentes » (sic) en juillet 2009. Les juges ont également considéré que les événements de 2023 n’étaient pas de nature à lui causer un traumatisme nécessitant l’octroi de dommages et intérêts pour tort moral. Son avocat a annoncé que cette décision sera contestée devant la Cour fédérale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’attaquant au sabre placé en détention provisoire
NEXT Cette information surprenante à connaître avant d’adopter un chat sibérien