Les tétraplégiques réutilisent leurs mains grâce à une stimulation électrique sur la peau

Les tétraplégiques réutilisent leurs mains grâce à une stimulation électrique sur la peau
Les tétraplégiques réutilisent leurs mains grâce à une stimulation électrique sur la peau
Grâce au dispositif, une amélioration a même été observée chez des patients paralysés depuis de nombreuses années (34 ans maximum).
Moritz, Chet et coll. “Stimulation non invasive de la moelle épinière pour la fonction des bras et des mains dans la tétraplégie chronique : un essai de sécurité et d’efficacité.” Médecine naturelle. 2024.

DÉCRYPTION – Soixante personnes devenues tétraplégiques suite à un accident ont bénéficié d’un nouveau type de rééducation utilisant des électrodes dans le cadre d’un essai clinique. Une méthode prometteuse car elle ne nécessite pas de chirurgie.

On savait déjà que la stimulation d’une moelle épinière blessée à l’aide d’électrodes implantées au plus près de la zone lésée pouvait aider les personnes devenues tétraplégiques à marcher ou à bouger leurs membres supérieurs. Mais peut-on obtenir un tel résultat sans passer par une opération chirurgicale délicate et risquée ? Oui, comme le démontre une nouvelle étude qui vient de paraître dans la prestigieuse revue Médecine naturelle. Grâce à un appareil délivrant des impulsions électriques à la surface de la peau, les trois quarts des volontaires ont réussi à mieux contrôler leurs bras et leurs mains. Une première mondiale qui ouvre de nouveaux horizons aux 250 000 à 500 000 personnes qui, chaque année dans le monde, se retrouvent paralysées suite à un traumatisme médullaire.

Dans le cadre de ces travaux de recherche, 60 patients tétraplégiques âgés de 22 à 75 ans ont été suivis pendant un an dans 14 centres en Europe et aux Etats-Unis. Ces gens ont…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 85% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région