Festival des Papillons Nocturnes 2024. Trois jours de musique à partir de ce vendredi 17 mai

Festival des Papillons Nocturnes 2024. Trois jours de musique à partir de ce vendredi 17 mai
Descriptive text here

Par

Éditorial La Gazette de la Manche

Publié le

16 mai 2024 à 11h24

Voir mon actualité
Suivre La Gazette de la Manche

Le premier festival associatif de Normandie, Papillons de Nuit, s’apprête à accueillir 96 000 festivaliers à Saint-Laurent-de-Cuves.

Population multipliée par 200

La commune du Sud Manche verra une nouvelle fois sa population multiplier par 200 durant les trois jours, un exploit unique en France faisant du plus grand festival dans le plus petit endroit de France.

Avec quatre éditions complètes consécutives, P2N affirme sa réputation d’événement incontournable, bien au-delà des frontières normandes.

Dix têtes d’affiche

« S’il y a un endroit où être le week-end de Pentecôte, c’est bien à Saint-Laurent-de-Cuves », annonce Louisa Weisbeck, responsable de la communication du festival.

Avec 10 têtes d’affiche, 7 révélations de l’année dont Zaho de Sagazan, originaire de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique qui a récolté cette année quatre victoires musicales dont révélations scéniques et féminines, chanson originale et album. De beaux trophées pour l’artiste qui n’a que 24 ans.

11 pépites et 6 artistes normands seront découverts (retrouvez l’intégralité du programme sur ce lien).

La fête n’est peut-être pas complète sans les fanfares et c’est justement ce qui est prévu avec trois groupes qui sont au programme.

Vidéos : actuellement sur -

Le festival, c’est aussi l’affaire des enfants puisqu’ le groupe Norkito, les élèves de l’école primaire Louis-Pergaud de Pontorson vivront une expérience unique sur la scène Erébia, le dimanche 19 mai.

Quoi de neuf sur le site

Cette 22ème édition verra quelques changements et nouveautés.

L’espace Erebia change de forme. Installée depuis 2007, la troisième scène dédiée aux découvertes a fait peau neuve et sera située sous un grand chapiteau pour une ambiance plus intimiste propice à la convivialité.

« Ce changement a été l’occasion de repenser cette zone du site dans son ensemble et d’inverser la disposition des bars et des stands de restauration », indique Louisa Weisbeck.

Afin de répondre à l’augmentation de la fréquentation, les scènes Vulcain et Thécia seront équipées de nouvelles régies avec sonorisation offrant un plus grand confort aux festivaliers. La circulation et la sécurité du public seront également améliorées avec le déménagement du bar à cocktails.

Le site Papillons de Nuit retrouve son effervescence pour accueillir les festivaliers à partir du vendredi 17 mai, de 19h à 3h30 ; Samedi, de 16h à 2h30 et dimanche, de 12h30 à 14h30 puis de 15h à 1h du matin ©La Gazette de la Manche

Une école de DJ

Les Papillons de nuit, c’est bien plus que des concerts. Sur le site, le public retrouvera la grande roue offrant un panorama exceptionnel sur le site et les environs. Le Scratch truck, première école de DJ itinérante en Europe, propose un outil nomade qui touche tous les publics. Les festivaliers pourront s’initier au DJing : mixage & scratch. Nouveauté également cette année, un tremplin et un mur de graffitis. « Nous avons déjà le public le plus stylé, mais pour ajouter quelques paillettes ou du maquillage, les festivaliers pourront se rendre sur le site du festival et au camping. Le maquillage phosphorescent sera une nouveauté cette année », confirme-t-elle. D’autres surprises sont à découvrir sur place.

Un festival inclusif

Depuis de nombreuses années, P2N se fixe pour objectif d’améliorer constamment l’accueil des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Pour cela, une plateforme de 80 m2 destinée aux personnes handicapées a été installée en 2008 et se situe en face des deux scènes principales. Un parking dédié est situé au plus près du site et des navettes adaptées sont mises en place pour circuler entre le parking et la plateforme. Une équipe d’une trentaine de bénévoles se consacre à l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Dès la mi-avril, les machines manuscopiques et les tracteurs ont commencé à circuler sur la commune de Saint-Laurent-de-Cuves pour les installations de l’édition 2024 du festival Papillons de la Nuit 2024. ©La Gazette de la Manche

La transition écologique

Avec une fréquentation d’environ 100 000 spectateurs dont 10 000 campeurs, la question de l’impact environnemental est importante dans l’organisation du festival. Depuis 2015, une cinquantaine de bénévoles seront là pour informer et sensibiliser les campeurs au tri de leurs déchets. Le bilan continue de progresser et atteint désormais 50 % de déchets triés et valorisés.


Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV pouvez-vous trouver le numéro manquant ? – .
NEXT Huit vététistes charentais roulent entre Toulouse et Lessac pour sensibiliser aux cancers pédiatriques