Après de longs mois d’attente, Air Antilles obtient son certificat de transport aérien

Après de longs mois d’attente, Air Antilles obtient son certificat de transport aérien
Après de longs mois d’attente, Air Antilles obtient son certificat de transport aérien

Air Antilles obtient son certificat de transport aérien (CTA). Après sa liquidation en août 2023, puis un redressement partiel en octobre dernier, l’entreprise a communiqué à plusieurs reprises, indiquant qu’elle attendait ce précieux sésame.

C’est une bonne nouvelle pour la compagnie aérienne qui, après plus de 7 mois, attendait. Ce jeudi 23 mai, Air Antilles annonce avoir obtenu son certificat de transport aérien (CTA), étape indispensable pour reprendre les vols.

Ce retour à l’antenne de la compagnie avait été initialement annoncé pour janvier dernier. En attendant le CTA et une licence d’exploitation, documents également délivrés par l’Aviation Civile, l’échéance a été inlassablement repoussée.

Pendant ce temps, d’autres entreprises occupèrent le terrain. Air Caraïbes, depuis et vers l’aéroport de Grand Case, puis Air France, qui, en décembre dernier, a attaqué le marché en proposant deux vols par semaine, avec une arrivée à l’aéroport en partie néerlandais Juliana de Saint-Martin.

Air Antilles se rapproche donc du décollage. Après avoir profité de l’attente pour commander des pièces pour moderniser les avions, modifier le système de réservation et revoir l’organisation des processus internes.
Les îles de Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin devraient prochainement être desservies dans les prochains jours, grâce à sa flotte de 4 avions (3 ATR et 1 Twin Otter).

Actionnaire de la nouvelle entité, la collectivité de Saint-Martin, par la voix de son président, s’est félicitée de cette avancée.

Nous sommes très heureux de cette nouvelle étape qui assurera le désenclavement des populations. Ainsi, en refusant d’attendre et de voir, la collectivité saint-martinoise a pleinement joué son rôle de facilitateur de mobilité au service des Saint-Martinois notamment.

Louis Mussington, président de la Collectivité de Saint-Martin

Satisfaction également du côté d’Edeis, l’autre actionnaire.

L’obtention du CTA démontre le bien-fondé du partenariat public-privé pour Air Antilles. C’est le résultat de la combinaison d’une vision politique au service du territoire alliée à l’efficacité opérationnelle du groupe Edeis.

Jean-Luc Schnoebelen, président du groupe Edeis

La société a déjà annoncé que la vente de billets serait bientôt possible en ligne, dans les points de vente et dans les agences agréées. Air Antilles lancera une offre promotionnelle limitée pour célébrer son «nouveau vol« .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Hausse de 14% du trafic passagers à fin mai (ONDA)
NEXT à quoi doit-on s’attendre ? – .