Malgré la baisse des ventes, voici pourquoi Tesla continue d’agrandir son usine allemande

Malgré la baisse des ventes, voici pourquoi Tesla continue d’agrandir son usine allemande
Malgré la baisse des ventes, voici pourquoi Tesla continue d’agrandir son usine allemande

Au premier trimestre, les ventes de Tesla ont connu un fort ralentissement. Cependant, la marque envisage toujours d’agrandir considérablement son usine allemande. Pourquoi ?

La ville de Grünheide avait voté très fortement contre, mais la municipalité a évidemment eu le dernier mot et a accordé à Tesla la fameuse extension de sa gigantesque usine allemande. Le constructeur américain s’est déjà voulu rassurant en expliquant qu’une fois les travaux terminés d’ici 2026, il y aura plus de 1.900 camions de moins chaque jour sur les routes locales grâce à la nouvelle gare qui servira de plateforme logistique pour les pièces détachées et l’usine. outils. Une expansion importante, qui ne devrait apparemment pas entraîner une augmentation de la production. L’objectif est avant tout d’améliorer la logistique sur site pour pouvoir mieux servir le marché européen. Mais les dirigeants de Tesla ont encore des idées avec la volonté de multiplier par 4 d’ici 2030 les capacités de production de l’usine qui avoisinent aujourd’hui 385 000 unités par an. Rappelons qu’Elon Musk semble toujours campé sur son idée de vendre 20 millions de voitures par an à cette date…

Agrandir pour produire moins ?

Les Tesla produites en Chine ont été massivement importées en Europe en 2023©Tesla

Un objectif ambitieux, d’autant que Tesla n’a même pas réussi à atteindre l’an dernier la pleine capacité de l’usine allemande avec 300 000 véhicules produits. “Seulement”. Alors pourquoi insister pour agrandir l’usine si le contexte est plutôt celui d’une baisse des ventes ? La raison est simple : l’Europe devrait voter un durcissement assez net des droits de douane sur les véhicules importés de Chine. Et Tesla est aujourd’hui le premier importateur en Europe, loin devant toutes les marques chinoises ! L’année dernière, plus de 120 000 Tesla produites dans l’usine de Shanghai ont été vendues en Europe, principalement des Model 3. puisque l’usine allemande produit le Model Y pour l’Europe (comme nous l’avions annoncé, des Model 3 ont également été produites récemment en Allemagne).

Comme le souligne Automobilwoche, ces chiffres feraient rêver pour toute marque chinoise, qui est actuellement très loin de réaliser de telles ventes en Europe. Le principal concerné par la hausse des taxes douanières en Europe est donc Tesla, et pour anticiper l’inéluctable, le constructeur américain devrait produire le plus possible de ses véhicules en Europe même s’il reste un bémol.

L’IRA (Inflation Reduction Act) américaine faisait que Tesla préférait produire ses batteries aux Etats-Unis pour les expédier à Grünheide. En effet, Tesla ne produit pas de batteries en Allemagne, le contexte fiscal et économique étant plus intéressant au pays de l’Oncle Sam.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV BMW dévoile le tout nouveau X3 hybride rechargeable
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs