le SMI dépasse brièvement les 11 900 points après l’inflation américaine

le SMI dépasse brièvement les 11 900 points après l’inflation américaine
le SMI dépasse brièvement les 11 900 points après l’inflation américaine

Zurich (awp) – La Bourse suisse a terminé sur une note positive mercredi. Dans le sillage de l’inflation américaine qui a ralenti en avril, le SMI a brièvement franchi la barre symbolique des 11.900 points au plus haut de la journée pour finir juste en dessous de ce niveau.

A New York, Wall Street était également en hausse dans la matinée. Enfin, des chiffres d’inflation qui n’ont pas été une mauvaise surprise, a commenté un analyste, qui a notamment relevé le ralentissement de la hausse des prix des services, principal moteur de l’inflation ces derniers temps. Les espoirs des investisseurs de voir la Réserve fédérale américaine baisser ses taux directeurs plus tard dans l’année se confirment.

Le SMI a terminé en hausse de 0,98% à 11.899,26 points, avec un maximum à 11.906,80 et un minimum à 11.810,75. Le SLI gagne 1,12% à 1944,23 points et le SPI 0,94% à 15.887,49 points. Sur les 30 valeurs vedettes, seules cinq ont chuté.

Lonza (+4,9%) termine sur la plus haute marche du podium, rattrapant ainsi le retard accumulé la veille dans le sillage de ses chiffres intermédiaires. Selon les courtiers, la TVA (+4,8%) a bénéficié du regain d’espoir d’une baisse des taux de la Fed.

Sonova (+4,1%) a encore progressé significativement. Suite aux chiffres annuels de l’audioprothésiste, différents analystes ont ajusté leurs estimations de bénéfices et relevé l’objectif de cours.

D’autres valeurs cycliques avaient également le vent en poupe comme Geberit (+2,0%) et Sika (%)1,9%. Partners Group (+2,2%) et UBS (+1,2%) avaient également le vent en poupe.

Le bon Roche (+1,5%) a soutenu l’indice. Le géant bâlois a reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines pour l’autodiagnostic du papillomavirus humain.

Nestlé (+1,0%) progresse également, tandis que Novartis (-0,2%) cède du terrain.

SIG Group (-0,7%) et le bon Lindt (-0,3%) font également partie du petit groupe des perdants du jour.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,1%) et Swatch (-0,8%) ont été freinées par les chiffres publiés dans la matinée par Burberry, qui témoignent des conditions difficiles auxquelles est confronté le secteur.

Sur un marché plus large, SoftwareOne (+7,3%) bénéficie de bons chiffres trimestriels. Par ailleurs, le conseil d’administration a décidé de constituer une commission qui examinera la demande de plusieurs associés visant à retirer l’action de la cotation à la Bourse suisse.

L’assemblée générale du transformateur laitier Hochdorf (-32,2%) a fait un pied de nez au nouvel actionnaire italien Newlat en refusant d’élire les administrateurs qu’il proposait. Au contraire, le président et les administrateurs actuels ont été reconduits dans leurs fonctions pour un an.

tp/tv/rp/

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Partenariat tripartite en faveur de la digitalisation du commerce marocain
NEXT Montréal prend peu de mesures contre les propriétaires d’immeubles vacants