L’histoire vraie (et effrayante) derrière la série My Little Reindeer sur Netflix

L’histoire vraie (et effrayante) derrière la série My Little Reindeer sur Netflix
L’histoire vraie (et effrayante) derrière la série My Little Reindeer sur Netflix

Grâce à son titre innocent, la série en a convaincu plus d’un depuis sa sortie le 11 avril. En revanche, cette sombre histoire de harcèlement est en réalité une histoire autobiographique.

Mon petit renne cache bien son jeu. Derrière ce nom en apparence enfantin, la série Netflix suit l’histoire de Donny, un barman qui tente de devenir comédien et de sa harceleuse, Martha. Il s’agit d’une adaptation de la pièce du même nom, qui connut un grand succès sur les scènes du festival d’Edimbourg, puis sur celles de Londres.

Pour le créateur Richard Gadd, le passage de cette histoire d’un one-man show à une série Netflix est très personnel puisque Mon petit renne est une histoire autobiographique. C’est sur la chaîne YouTube secondaire de Netflix, « Still Watching Netflix », que Richard Gadd s’est exprimé sur la création de cette série avec le géant américain.

Lire aussiDate de sortie, casting, intrigues, premières images : ce que l’on sait de la saison 5 de You sur Netflix

4171 emails, 350 heures de messages sur son répondeur, 744 tweets, 46 messages sur Facebook, 4 comptes Facebook frauduleux, 106 pages de lettres manuscrites et une tasse de thé : tels sont les chiffres qui représentent l’épreuve qu’a vécu Richard Gadd dans son la vingtaine quand il essayait de se lancer dans l’humour.

La tasse de thé, intrus évident sur la liste, représente le début de ses ennuis : dans la série, on voit le jeune homme offrir la boisson à Martha qui y voit une déclaration d’amour. C’est alors qu’elle commence à le harceler. Le créateur parle d’un « acte de gentillesse (…) qui crée des ramifications extrêmement négatives dans la vie »et parle de la difficulté qu’il a eu à partager son histoire.

“De temps en temps, j’éprouve des bouffées d’excitation, où je me sens presque comme un enfant à l’école.”il se confie dans son entretien avec Netflix. “Ensuite, j’ai des moments où je me dis ‘oh mon Dieu, tout le monde va être au courant de mes affaires’, ‘oh mon Dieu, tout le monde va savoir ce qui m’est arrivé’.”

«C’est évidemment tiré de ma propre vie, et c’était vraiment quelque chose à écrire et à filmer. »

Richard Gadd

À travers Mon petit renne, Richard Gadd aborde un autre sujet très délicat : les abus sexuels. Si le harcèlement de Martha est au centre de la série, l’acteur principal révèle que ce tourment lui a servi de catharsis. “Finalement, la relation tordue qu’il entretient avec cette femme, Martha, l’oblige à affronter d’autres choses dans sa vie.” décrypte Gadd.

Dans un épisode, le protagoniste rencontre un homme qui le prend sous son aile pour le conseiller sur sa carrière, mais finit par profiter de lui. “C’est évidemment tiré de ma propre vie, et c’était vraiment quelque chose à écrire et à filmer”» concède Richard Gadd dans son interview.

« Je voulais montrer à quel point des situations comme celle-là sont compliquées et psychologiquement perturbées. » assure-t-il, soulignant l’importance de cette représentation de la maltraitance à l’écran. « J’espère que lorsque les gens qui ont vécu des choses similaires verront cela, ils ressentiront moins de honte, qu’ils auront l’impression de gérer cela d’une manière qui ne leur semble pas être un défaut en eux-mêmes. »

Avec des sujets aussi complexes au centre de son récit, l’auteur de 34 ans a tout de même souhaité que la série garde des moments plus légers. “J’avais très envie d’avoir de l’humour, de donner une sorte d’issue”confie-t-il, avant de préciser que cette issue de secours était également présente pour lui. “Au vu des thèmes abordés, j’étais convaincu que sans quelques rires à un moment donné, cela aurait été une expérience vraiment sombre.”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV après la mairie d’Agde, le propriétaire de la villa s’oppose à son tour à la saison 2
NEXT les 5 moments les plus inconfortables de la série avec Pierre Niney