Wall Street : résiste mieux que de simplement résister à la pression des taux d’intérêt

Wall Street : résiste mieux que de simplement résister à la pression des taux d’intérêt
Wall Street : résiste mieux que de simplement résister à la pression des taux d’intérêt

Wall Street termine en hausse pour cette première séance du second semestre… qui semble s’inscrire dans la continuité du deuxième trimestre avec un nouveau record de clôture pour le Nasdaq (+0,82%) qui inverse complètement sa tendance au fil des heures pour terminer à 17.880.
Le Nasdaq-100 gagne +0,6% dans le sillage de Tesla +6,5%, MongoDb +5,4%, Zscaler +3,4%, Apple +2,9%, Microsoft +2,2%, Sirius et Amazon +2%, Marvell +1,6%…

A l’inverse, le Dow Jones, qui gagnait +0,7% vers 15h35, termine péniblement avec une hausse de +0,13% et le S&P500 se contente de +0,27% (pas de record en jeu… il aurait fallu repasser la barre des 5500 points.
Il semble que la dégradation des marchés obligataires ait pesé sur la tendance à partir de la mi-journée… en revanche, les « technos » ont complètement ignoré ce handicap, alors qu’ils sont réputés plus vulnérables à la hausse des taux.

Wall Street a largement ignoré la première statistique du second semestre : la contraction du secteur manufacturier américain s’est légèrement accentuée en juin, reflétant toujours une faible demande.
C’est ce que démontre l’enquête de l’Institute for Supply Management, qui a affiché un indice de 48,5 le mois dernier, en baisse de 0,2 point par rapport à 48,7 en mai.

La composante des nouvelles commandes s’est améliorée à 49,3 contre 45,4 le mois précédent, mais la composante de la production a chuté à 48,5 contre 50,2 le mois précédent.
Le sous-indice de l’emploi a également chuté à 49,3 contre 51,1 en avril.
Juste avant l’ISM, S&P Global avait annoncé que son indice manufacturier était ressorti à 51,6 pour le mois écoulé, contre 51,3 en données définitives pour mai.
Les T-Bonds de mi-séance semblent tout aussi mal orientés que nos Bunds avec une tension de +8,5Pts vers 4,476%, soit tout simplement leur plus mauvais niveau depuis la clôture du 31 mai.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une étude d’une ONG confirme que la Seine est désormais baignable – .
NEXT Les prix du pétrole augmentent en raison d’une baisse plus importante que prévu des stocks de brut américains – .