Lydie Salvayre a reçu le Prix Marguerite Yourcenar à Toulouse – .

Lydie Salvayre a reçu le Prix Marguerite Yourcenar à Toulouse – .
Lydie Salvayre a reçu le Prix Marguerite Yourcenar à Toulouse – .

l’essentiel
La 20e édition du Marathon des mots s’est achevée dimanche sur un nouveau succès populaire et littéraire avec l’attribution du prix Marguerite Yourcenar à l’écrivaine toulousaine Lydie Salvayre.

Déjà auréolée de plusieurs prix littéraires dont le Goncourt pour « Pas pleurer » en 2014, l’écrivaine toulousaine Lydie Salvayre était à l’honneur en clôture du 20e édition du Marathon des mots. Dimanche, elle a reçu le prix Marguerite Yourcenar pour l’ensemble de son œuvre lors d’une cérémonie organisée au Théâtre Sorano. Le roman « Les Mémoires d’Hadrien » en main, Lydie Salvayre est montée sur scène pour recevoir le prix du nom de son illustre auteur, décerné par la Société civile des auteurs multimédias (Scam). Cette distinction lui a été remise par la romancière Isabelle Jarry, administratrice de la Scam, dont elle préside le comité d’écriture.

Lydie Salvayre reçoit le Prix Marguerite Yourcenar des mains d’Isabelle Jarry de la Scam.
DDM – Michel Viala

« Le Marathon des mots a été choisi pour remettre ce prix, ce qui nous rend extrêmement heureux », se réjouit Serge Roué, délégué à la programmation de la manifestation littéraire toulousaine. « Habituellement, le Marathon ne remet pas de prix, mais dans ce cas, c’est la Scam qui officie et décide de récompenser l’ensemble d’une œuvre que nous aimons et d’un auteur qui nous ressemble. »

Lire aussi :
Le Marathon des Mots revient pour 20 ans à Toulouse et au-delà

80% de remplissage lorsqu’il n’est pas complet

Au-delà de ce moment fort, le Marathon des Mots qui fêtait ses 20 anset L’édition 2018 a connu un nouveau succès populaire. « On ne compte plus le nombre de participants car ce serait une surenchère d’une année sur l’autre, explique Serge Roué. La plupart des lectures affichent complet et quand ce n’est pas complet, le taux d’occupation des salles est de 80 %. Ce qui est sûr, c’est que cette 20 éditionet Cette édition a été un bel anniversaire avec beaucoup de monde et une belle énergie autour des auteurs qui aiment ce qui se passe à Toulouse lors des lectures et même lors des rencontres et moments de convivialité.

En cette période politiquement perturbée, le Marathon des mots a permis à de nombreux amoureux des livres d’échanger et de réaffirmer leur attachement aux relations humaines et au pouvoir des mots. « Nous avons constaté, cette année, que le public avait envie de privilégier les relations aux autres, d’être ensemble, de trouver du sens et du réconfort dans les mots des écrivains », ajoute le délégué à la programmation. « Les lectures ont été suivies et appréciées sous toutes leurs formes, narratives ou musicales. Nous avons vécu de magnifiques moments, notamment avec Jean-Baptiste Andréa qui a lu son roman Veiller sur elle, accompagné au violoncelle par Lola Malique ».

Lire aussi :
« La parole et les livres sont essentiels en ces temps troublés » : Jean-Baptiste Andrea, prix Goncourt, au Marathon des mots de Toulouse

Comme une édition invente l’autre, les organisateurs se remettront au travail avec le même appétit pour la littérature étrangère, les rencontres entre auteurs et acteurs, les invités singuliers, les grands écrivains et la nouvelle génération. Sans oublier la dimension sociétale de la manifestation littéraire qui, depuis 20 ans, porte un regard sur le monde et ses évolutions.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Nouvelle tragédie dans l’Hérault, 69 morts en France du 1er juin au 3 juillet – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet