les élèves de six écoles publiques supplémentaires doivent reprendre lundi à Nouméa

les élèves de six écoles publiques supplémentaires doivent reprendre lundi à Nouméa
les élèves de six écoles publiques supplémentaires doivent reprendre lundi à Nouméa

Toute une série d’écoles publiques de Nouméa qui n’ont pas encore trouvé leurs élèves doivent désormais reprendre lundi 24 juin. Les enfants qui sont allés aux Pervenches sont transférés à Christine-Boletti.

Se succèdent les informations concernant la rentrée progressive des élèves néo-calédoniens. Dans un communiqué diffusé ce vendredi, la mairie de Nouméa a annoncé que six écoles rouvriront la semaine prochaine. Explications.

Il s’agit d’établissements qui sont restés fermés parce que la sécurité n’était pas assurée dans leur secteur ou à cause d’abus.

  • L’école Ernest-Risbec, à Trianon, a décidé de rester fermée le week-end dernier en raison des troubles à proximité.
  • École Guy-Champmoreau, à N’Géa.
  • Ecole Adrienne-Lomont, en Normandie, dans la cité antique de Saint-Quentin, dont NC la 1ère a parlé du retour des professeurs.
  • Ecole Albert-Perraud, à l’aérodrome de Magenta.
  • École Mathilde-Broquet, près d’Artigue à Magenta.
  • Quant à l’école maternelle Les Pervenches, détruite par un incendie dans ce même secteur des Portes-de-Fer, ses élèves seront accueillis à Christine-Boletti, à proximité du stade Magenta.
  • La mairie nous l’assure, « toutes les écoles ouvertes remplissent les conditions de sécurité, d’accès et d’encadrement permettant l’accueil des élèves » Lundi 24 juin.
  • En termes d’horaires et de conditions d’accueil, chaque directeur d’établissement a la responsabilité d’informer les familles.
  • Le service de cantine doit être assuré normalement. En revanche, la garderie matin et soir ne peut être organisée. Les parents seront informés de la reprise du service.

Une vingtaine d’écoles publiques de Nouméa, sur un total de 46, ont repris cette semaine l’accueil des enfants. Concernant les écoles publiques de Nouméa qui ne sont toujours pas en mesure d’accueillir des enfants, le personnel enseignant assurera la continuité pédagogique, indique la mairie dans ce communiqué. Et d’ajouter : “Les services de la ville et la Direction de l’Éducation et de la Réussite de la Province Sud continuent de se mobiliser pour permettre une réouverture progressive de ces établissements le plus rapidement possible.”

Il s’agit par exemple de François-Griscelli à Montagne-coupée, de Gustave-Lods à Logicoop ou de la maternelle Les Roses à Rivière-Salée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cauet mis en examen pour viol, autorisé à revenir à l’antenne – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet