une découverte colossale de pétrole en Antarctique

une découverte colossale de pétrole en Antarctique
une découverte colossale de pétrole en Antarctique

Cette découverte, qui pourrait changer la donne énergétique mondiale, suscite de vives inquiétudes chez les Britanniques. La zone concernée, une région inhabitée de 1,7 million de km², est revendiquée par le Royaume-Uni, le Chili et l’Argentine.

Un potentiel énergétique colossal

Pour comprendre l’ampleur de cette découverte, il faut savoir que la consommation mondiale de pétrole est d’environ 36 milliards de barils par an. Les 511 milliards de barils découverts représentent donc plus de dix fois la production totale de la mer du Nord sur cinq décennies.

Questions liées au Traité sur l’Antarctique

Cette découverte pose un problème majeur : le Traité sur l’Antarctique de 1961 interdit l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures dans cette région. Moscou assure que les recherches menées par le navire Alexander Karpinsky, affrété par l’agence russe Rosgeo, sont uniquement scientifiques.

La rédaction vous conseille

Toutefois, des craintes subsistent quant à un éventuel contournement du traité. Les preuves de la découverte ont été envoyées au Comité d’audit environnemental (EAC) de la Chambre des communes du Royaume-Uni, alimentant les soupçons. Certains craignent que les activités de Rosgeo ouvrent la voie à une future exploitation des ressources.

Conséquences géopolitiques

La situation en Antarctique pourrait refléter les tensions déjà observées dans l’Arctique. La Russie, même si elle ne revendique pas de territoire en Antarctique, a renforcé sa présence grâce à des campagnes scientifiques et à la création de cinq stations de recherche depuis 1957.

En février 2024, Moscou a suspendu sa participation financière au Conseil de l’Arctique, tout en augmentant la militarisation de la région et en développant la route commerciale du Nord, rendue plus accessible par le réchauffement climatique.

L’avenir du traité

Le Traité sur l’Antarctique, crucial pour la protection du pôle Sud, doit être révisé en 2048. Tout État peut s’en retirer à tout moment, ce qui met en péril les engagements actuels.

La découverte russe de pétrole en Antarctique pourrait bien transformer l’équilibre géopolitique et environnemental de la région. Cependant, la révélation de cette découverte intervient à un moment où les relations internationales sont déjà tendues, rendant toute initiative de forage encore plus controversée et potentiellement conflictuelle.

Les plus grands producteurs de pétrole au monde

En 2201, les États-Unis étaient le premier producteur mondial de pétrole, grâce au pétrole de schiste du Texas, avec plus de 16 millions de barils par jour, devant l’Arabie Saoudite et la Russie (plus de 10 millions). , le Canada (5,5 millions) puis l’Irak, la Chine, les Émirats arabes unis, l’Iran, le Brésil et le Koweït. Le plus grand producteur européen est la Norvège, qui bénéficie de la présence du pétrole de la mer du Nord, avec un peu plus de 2 millions de barils par jour.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’enceinte Bluetooth portable est à moitié prix sur Amazon – .
NEXT Locations de vacances. Voici les hébergements les moins chers dans ces stations balnéaires. – .