Décès à 57 ans de Soum Saint-Félix, une perte pour le paysage audiovisuel ivoirien

Décès à 57 ans de Soum Saint-Félix, une perte pour le paysage audiovisuel ivoirien
Décès à 57 ans de Soum Saint-Félix, une perte pour le paysage audiovisuel ivoirien
© Koaci.com – mercredi 22 mai 2024 – 09:09

Saint Soum Félix

Le monde des médias ivoiriens est en deuil. Le mardi 21 mai 2024, Soumahoro Ahmed, plus connu sous le nom de Saint Soum-Félix, est décédé à l’âge de 57 ans des suites d’une embolie pulmonaire à l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges en France. Ancien animateur emblématique de Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), Saint Soum-Félix vivait entre Paris et Orléans depuis plusieurs années.

Ce décès survient seulement 14 jours après la perte brutale de l’animatrice et chroniqueuse de La 3, Marie-Dominique Kacou, un nouveau coup dur pour la Maison Bleue en Cocody. L’annonce du décès de Saint Soum-Félix a provoqué une onde de choc auprès de ses amis, de ses collègues et des nombreux téléspectateurs qui l’ont suivi tout au long de sa carrière.

Saint Soum-Félix a marqué de son empreinte le secteur audiovisuel ivoirien pendant 22 ans. Il a animé et produit plusieurs émissions au RTI, contribuant de manière significative à façonner le paysage télévisuel du pays. En tant qu’ancien président du conseil d’administration de l’Union des professionnels des médias de Côte d’Ivoire (UPMCI) et ancien directeur des programmes de la chaîne TV2 (aujourd’hui RTI2), il a joué un rôle clé dans l’évolution du secteur des médias en Côte d’Ivoire.

Saint Soum-Félix avait parlé de ses problèmes de santé en entrevue, expliquant qu’il avait dû quitter le RTI pour des raisons médicales. « Je suis tombé malade le 12 janvier 2010. J’ai travaillé trois ans sur leémission « Bonheur du matin ». Je pense que j’ai épuisé mes forces parce que c’était un émission matinée qui a demandé beaucoup de préparation. Vous partez à 19 heures et revenez à 5 heures du matin », a-t-il confié.

Outre ses activités professionnelles, Saint Soum-Félix était aussi un serviteur évangélique de Dieu. Il s’est consacré à la prédication et a touché de nombreuses vies grâce à son ministère.

L’annonce de son décès a rapidement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant une vive émotion et une avalanche d’hommages de la part de ceux qui ont eu le privilège de le connaître et de travailler avec lui. Son absence laisse un grand vide dans le cœur de ses proches et dans le paysage médiatique ivoirien.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le scénario d’une invasion chinoise se renforce
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .