Amazon casse déjà le prix du nouveau OnePlus 12, dans sa version avec 512 Go de stockage

Snapdragon 8 Gen 3, recharge 100 W, écran Oled LTPO 120 Hz… Voici tout ce que propose le OnePlus 12 et grâce à Amazon, il perd près de 20% de son prix et passe de 1 099 euros à 839 euros, pour la version avec 16 Go de RAM et 512 Go de stockage.

OnePlus 12 // Source : frandroid.com

Dévoilé aux côtés d’une version plus abordable, le 12R, le OnePlus 12 représente le haut du panier de la marque. Entre ses jolies finitions, son bel écran, ses performances très solides et sa partie logicielle soignée, il coche presque toutes les cases. Et, si vous ne souhaitez pas payer le prix fort, Amazon brade la version la plus musclée de ce smartphone premium.

Quels sont les points forts du OnePlus 12 ?

  • Un design bien fini avec un grand écran adaptatif 120 Hz (LTPO)
  • Excellentes performances, même sous charge (100 W)
  • Mention spéciale pour le téléobjectif x3

Dans sa version 16 Go de RAM et 512 Go, le OnePlus 12 est proposé au prix de 1 099 euros, mais grâce à une réduction de 19 %, il est actuellement vendu 839 euros sur Amazon. A noter que le modèle de base, doté de 256 Go de stockage, est vendu à 969 euros, soit 130 euros de plus.


Si par la suite l’offre mentionnée dans cet article n’est plus disponible, jetez un oeil ci-dessous pour retrouver d’autres promotions concernant le OnePlus 12. Le tableau se met à jour automatiquement.

Où acheter

OnePlus 12 au meilleur prix ?

Un joli smartphone qui a quelque chose sous le capot

Le OnePlus 12 est bien exécuté. Mis à part la certification IP65 et Gorilla Glass 5, c’est presque un sans faute de la part de OnePlus. Il est très réussi, avec des bordures d’écran fines et incurvées pour une prise en main agréable. Son écran ne déçoit pas : sa dalle QHD+ Amoled est tout aussi agréable pour les yeux, et offre un contraste parfait et un rendu des couleurs fidèle. Avec une diagonale de 6,82 pouces, il est parfait pour regarder du contenu et s’accompagne également d’un taux de rafraîchissement adaptatif allant de 1 Hz à 120 Hz, pour garantir une navigation fluide. D’ailleurs, côté interface, OxygenOS 14 (avec Android 14) séduit toujours par toutes ses options.

Pour fonctionner efficacement, le 12 est équipé de la dernière puce de Qualcomm : le Snapdragon 8 Gen 3 avec ici 16 Go de RAM. Avec une telle configuration, les performances sont au rendez-vous. Il gère toutes les tâches du quotidien, des plus classiques (navigation web, streaming) aux plus avancées, le tout sans ralentissement. Les jeux 3D ne lui font pas peur non plus, il est capable de faire tourner vos jeux avec une qualité maximale et ne chauffe pas trop. En revanche, sur Fortnite, où nous étions bloqués à 30 FPS même en qualité maximale lors de notre test. Heureusement, rien de grave.

Un bon téléphone avec appareil photo qui se recharge rapidement

Loin d’être leur point fort avant, on sent clairement que les smartphones OnePlus sont bons en photo. Toujours en partenariat avec Hasselblad, il se compose d’un capteur principal de 50 Mpx, d’un ultra grand-angle de 48 Mpx et d’un téléobjectif périscopique 3x. Le capteur principal offre une grande qualité, notamment au niveau des couleurs qui sont très naturelles et fidèles à la réalité. On a une bonne cohérence entre les capteurs, ainsi qu’un très bon téléobjectif.

Enfin, OnePlus propose une batterie de 5 400 mAh sur son appareil haut de gamme. Une batterie conséquente qui permettra au smartphone de tenir une journée et demie. Il met principalement le paquet du côté de la charge avec une puissance de 100 W. À partir de 10 %, il nous a fallu 25 minutes pour remplir la batterie. La marque réfléchit même à la recharge sans fil qui s’élève à 50 W.

8 /dix

type="image/avif"> type="image/webp">>>

Afin de découvrir la concurrence du OnePlus 12 sur le segment premium, nous vous invitons dès maintenant à consulter notre guide des meilleurs smartphones haut de gamme.



 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Marie Toussaint appelle les quartiers populaires à se mobiliser pour les élections européennes
NEXT « La guerre n’est pas vraiment géniale »