Nouméa une nouvelle fois en proie aux pillages et aux incendies, Attal déploie l’armée

Nouméa une nouvelle fois en proie aux pillages et aux incendies, Attal déploie l’armée
Nouméa une nouvelle fois en proie aux pillages et aux incendies, Attal déploie l’armée

L’armée déployée pour sécuriser les ports et l’aéroport de l’île, TikTok interdit, annonce Attal

Gabriel Attal a annoncé mardi soir le déploiement de militaires “sécuriser” les ports et l’aéroport de Nouvelle-Calédonie, confrontés à une vague de violences, ainsi qu’à l’interdiction du réseau social TikTok.

« Des militaires des forces armées sont déployés pour sécuriser les ports et l’aéroport de Nouvelle-Calédonie », a indiqué le Premier ministre lors de l’ouverture d’une cellule interministérielle de crise au ministère de l’Intérieur. Le haut-commissaire sur ce territoire, Louis Le Franc, qui avait demandé des renforts à l’armée pour protéger l’aéroport de Nouméa, a pour sa part « a annoncé un couvre-feu et interdit TikTok »a précisé Gabriel Attal.

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

Le chef du gouvernement a assuré que l’état d’urgence, instauré sur l’archipel depuis 20h00, heure de Paris (5h00 à Nouméa), “sera déterminant pour le retour au calme”. Parce que « la situation en Nouvelle-Calédonie est grave »il a jugé. «Depuis plusieurs jours, une flambée de violences sans précédent sévit, avec des pillages, des incendies, des violences physiques d’une ampleur rare – et trois morts parmi les habitants» à quoi s’ajoute la mort d’un gendarme, a-t-il précisé.

“Ce n’est pas acceptable, ce n’est pas admissible, rien ne pourra jamais le justifier”, il a insisté. Là « priorité absolue » du gouvernement reste “le retour à l’ordre, au calme”, “condition de tout dialogue”, a insisté Gabriel Attal. Il a également promis d’inviter prochainement les acteurs calédoniens à une réunion à Matignon en vue de trouver un accord politique global, après l’adoption d’une loi constitutionnelle visant à élargir le corps électoral contesté par les indépendantistes. “Nous n’épargnons aucun moyen, aucun effort pour permettre” ce retour au calme, a insisté le chef du gouvernement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un escape game géant revient à Chartres dimanche 5 mai
NEXT l’essence et le diesel plus chers aujourd’hui