Réunion de haut niveau pour surmonter les barrières commerciales en Tunisie

Réunion de haut niveau pour surmonter les barrières commerciales en Tunisie
Réunion de haut niveau pour surmonter les barrières commerciales en Tunisie

Le ministère du Commerce et du Développement des exportations de la Tunisie, la Délégation de l’Union européenne et le Centre du commerce international (CCI) ont organisé, le 30 avril 2024 à Tunis, une réunion sur les obstacles liés aux mesures non tarifaires auxquels sont confrontés les exportateurs nationaux.

Lazhar Bennour, directeur général de la coopération économique et commerciale au ministère du Commerce, a donné le coup d’envoi de la réunion de haut niveau qui a réuni des représentants du gouvernement, des entreprises et d’autres parties prenantes pour discuter des défis et des opportunités liés aux mesures non tarifaires (MNT) et leur impact sur le commerce des biens et des services.

Dans le cadre de la phase II du Mécanisme de facilitation du commerce et des investissements (TIFM II) financé par l’Union européenne, l’ITC a mené une enquête approfondie auprès des entreprises tunisiennes sur les mesures non tarifaires. Cette enquête, réalisée courant 2023, visait à identifier les principaux obstacles réglementaires et procéduraux auxquels sont confrontés les exportateurs et importateurs tunisiens, ainsi que les prestataires de services financiers et d’assurance. Au total, plus de 550 entreprises tunisiennes ont été interrogées.

« Avec nos partenaires tunisiens et nos partenaires de l’ITC, nous travaillons à identifier et relever les défis liés aux mesures non tarifaires, afin de promouvoir un environnement commercial plus favorable aux affaires et de renforcer les liens économiques entre nos deux régions », a déclaré Stéphanie. Vaddé, chef de la section commerce à la délégation de l’UE en Tunisie.

Identifier les moyens appropriés pour surmonter les obstacles commerciaux

Les résultats de l’enquête mettent en évidence les défis persistants auxquels sont confrontées les entreprises tunisiennes dans leurs activités d’import-export, ainsi que les difficultés spécifiques rencontrées par les prestataires de services financiers et d’assurance dans leurs relations avec les clients étrangers. . Les données collectées fournissent également des informations précieuses sur les coûts commerciaux supplémentaires induits par les mesures non tarifaires.

Au cours de l’événement, des tables rondes thématiques sur les mesures non tarifaires et les barrières liées au commerce des biens et services ont offert une plateforme pour discuter des résultats de l’enquête et proposer des solutions concrètes visant à améliorer l’environnement des affaires en Tunisie et à exploiter pleinement le potentiel commercial du pays. .

« Notre analyse montre que, rien que dans le secteur des biens, la Tunisie a le potentiel d’augmenter ses exportations annuelles de plus de 10 milliards de dollars au cours des 5 prochaines années. Cela comprend plus de 6,6 milliards de dollars de potentiel non réalisé dans la seule UE », a évalué Mondher Mimouni, directeur de la division de développement des marchés de l’ITC.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce que l’on sait de l’agriculteur arrêté ce mercredi 22 mai
NEXT Restaurants trop chers : 4 astuces pour manger pas cher