la statistique embarrassante des Parisiens, qui ont nettement moins couru que les joueurs du Borussia

la statistique embarrassante des Parisiens, qui ont nettement moins couru que les joueurs du Borussia
la statistique embarrassante des Parisiens, qui ont nettement moins couru que les joueurs du Borussia

Le PSG s’est incliné face à Dortmund, mercredi, en demi-finale aller de Ligue des Champions (1-0). Une défaite lors de laquelle les Parisiens ont parcouru beaucoup moins de terrain que leurs adversaires de la Rhur.

C’est peut-être une des raisons de la contre-performance du PSG sur la pelouse de Dortmund, mercredi, lors de la demi-finale aller de Ligue des champions (0-1). Au terme d’un match où les deux équipes n’ont pas répété beaucoup d’efforts, les Parisiens ont parcouru 98,1 km contre 106,5 km pour les Allemands. Soit 8km de moins pour les hommes de Luis Enrique.

L’écart aurait pu être justifié si Paris avait eu le monopole du ballon. Mais avec seulement 54% de possession, la différence de kilomètres parcourus apparaît énorme, sans doute trop importante pour une demi-finale de Ligue des Champions. En quarts de finale de la compétition, Paris avait déjà été le mauvais élève avec 110,7 kilomètres parcourus lors du match aller face au Barça au Parc des Princes (2-3). Avec 98,1km, les Parisiens ont donc couru plus de 10km de moins que lors de la réception du FC Barcelone. En huitièmes de finale, le PSG a fait mieux que la Real Sociedad lors des deux confrontations face à une équipe connue justement pour courir plus que ses adversaires.

“Nous savons que nous pouvons faire beaucoup mieux”, assure Marquinhos

Ni Luis Enrique ni aucun autre joueur du PSG n’ont souligné ce différentiel de kilomètres parcourus au Signal Iduna Park. « Ce sont deux équipes qui avancent, qui pressent, qui veulent le ballon. C’était un test physique. Nous avons eu des occasions claires que nous ne pouvons pas manquer. A domicile, il faudra les réaliser si on veut aller en finale. L’équipe était un peu désorganisée, il faut être prudent”, a déclaré le capitaine parisien Marquinhos sur Canal + Foot.

Lors du match retour (mardi à 21 heures sur RMC Sport 1), les Parisiens devront peut-être courir davantage s’ils veulent inverser la tendance et accéder à la finale de la Ligue des Champions quatre ans après celle perdue contre le Bayern Munich (1- 0). « Qu’est-ce qui nous donne de l’espoir ? Le Parc, nos supporters. Nous savons que nous pouvons faire beaucoup mieux », résume Marquinhos.

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Répondre au besoin urgent d’une gestion durable des côtes au Royaume-Uni
NEXT « Doit-on prétendre que cela représente la France ? Une relayeuse drag queen, on vous explique la polémique