35 ans au service de sa municipalité

35 ans au service de sa municipalité
Descriptive text here

Gérard Hancq est né le 15 mars 1945, il est décédé samedi dernier dans un hôpital carolégien où il avait été admis suite à une insuffisance cardiaque inattendue.

Après le regretté Yves Vander Cruysen – qui a visité tous les Waterloo de la planète et qui a prêté sa belle plume à nos lecteurs et à ceux de ses nombreux ouvrages – c’est un autre souvenir de la commune qui disparaît, après avoir consacré trente-cinq ans de sa vie.

Alors pense. Cet homme que l’on surnommait affectueusement « Gilet blanc », en référence à sa présence dans le hameau de Chenois, a pris place en 1983 sur les bancs réservés aux conseillers municipaux. Il devient échevin en 1993, poste qu’il occupe jusqu’en 2012 avec une maîtrise des sujets qui lui sont confiés, la mobilité, la qualité de vie, l’environnement et surtout les travaux. Il redeviendra conseiller jusqu’en 2018.

Pas de politique avec lui

Bonhomie, bienveillance, humilité et efficacité caractérisent ce municipaliste convaincu dont le seul léger changement d’humeur au sein du conseil municipal se résume à ceci “C’est comme ça !”libéré pour défendre un point décidé au collège et contesté par tel ou tel député de l’opposition qui venait de le chatouiller un peu trop à son goût,

Chez lui, il n’y avait pas de politique politique et, à l’occasion, il n’hésitait pas à mettre en avant les mérites de ceux qui n’étaient pas de son côté. Ainsi, lors d’une de nos dernières rencontres, il a rendu hommage à deux socialistes, André Caussin, l’un des plus brillants maires de sa commune, et à Maurice Dehu, l’ancien maire de Nivelles aux côtés duquel il a siégé comme président de l’IECBW (Intercommunale des eaux du centre du Brabant wallon) et comme vice-président de l’IBW (Intercommunale du Brabant wallon désormais inBW).

Il fut également actif au sein de l’Intercommunale et de l’asbl Bataille de Waterloo 1815, de la SA Panorama et il fut président de l’harmonie L’Indépendant musical de Waterloo. Pour rien au monde, il n’aurait voulu rater le Bal des Bourgmestre, entouré de ses amis réunis, pour reprendre son expression favorite, autour d’une « table de haut niveau ».

Funérailles le 10 mai à Saint-Joseph

Il suivait assidûment les grands tours et les classiques cyclistes, il avait conservé un souvenir étonnant des exploits de nos champions et il lui arrivait de partager ses souvenirs avec ces experts en la matière que sont Maurice Loiseau, ancien directeur sportif de la RTBF, et Bob Lelangue, dont l’un des titres de gloire est d’avoir été directeur sportif de l’équipe Molteni dans laquelle évoluait un certain Eddy Merckx.

Lors du conseil municipal de lundi soir, la maire Florence Reuter a trouvé les mots justes pour évoquer la mémoire de Gérard Hancq. “J’ai perdu un ami d’une gentillesse et d’une sincérité sans faille, un père de substitution en politique, généreux et attentionné, toujours là pour me soutenir.”

Les funérailles auront lieu le 10 mai, à 10h30, en l’église Saint-Joseph.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le président iranien toujours porté disparu après un accident d’hélicoptère
NEXT l’essence et le diesel plus chers aujourd’hui