le TA de Paris confirme que le supérieur hiérarchique peut imposer un nombre de jours inférieur au maximum prévu. – .

le TA de Paris confirme que le supérieur hiérarchique peut imposer un nombre de jours inférieur au maximum prévu. – .
le TA de Paris confirme que le supérieur hiérarchique peut imposer un nombre de jours inférieur au maximum prévu. – .

On se souvient qu’il y a quelques mois, le Conseil d’Etat avait estimé que le décret du 11 février 2016 relatif au télétravail dans la fonction publique se limitait à fixer un nombre maximum de jours hebdomadaires de télétravail (3 jours), le chef de service pouvant légalement fixer un nombre de jours de télétravail inférieur à ce plafond (2 jours) (voir https://blog.landot-avocats.net/2023/09/29/teletravail-le-chef-de-service- is-competent-to-set -un-nombre-de-jours-inférieur-au-décret-applicable-permis/ – :~:text=Mémoires et articles-, Télétravail %3Le patron de service est compétent pour fixer un, du 18 juillet 2023 (req.). Ce faisant, il répondait à une préoccupation de la Cour des comptes qui, en 2022, avait attiré l’attention des employeurs publics sur le fait que l’augmentation des quotas de télétravail jusqu’à trois jours par semaine n’était possible que si l’administration a d’abord veillé à ce que le niveau de service soit maintenu, voire amélioré (voir https://blog.landot-avocats.net/2022/ 11/22/teleworking-in-the-public-service-the-court-of -les-auditeurs-publie-un-rapport-dont-les-employeurs-publics-pourraient-opportunément-s’inspirer/).

Par un jugement MX c/ Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire en date du 30 novembre 2023 (n° de requ. 2120913), le tribunal administratif de Paris applique cette jurisprudence.

Dans cette affaire, un agent public contestait la décision de son supérieur hiérarchique de ne lui accorder que deux jours de télétravail alors qu’il aurait dû lui en accorder trois conformément, selon lui, aux droits garantis par l’article 3 du décret du 11 février. 2016, l’accord du 13 juillet 2021 relatif à la mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique et la note du 21 septembre 2021 du secrétariat général du ministère de l’Agriculture relative à la définition du télétravail applicable à partir du 4 octobre 2021.

Or, objecte le tribunal administratif de Paris, « ces trois textes s’accordent sur le montant maximum du télétravail, limité à trois jours par semaine. Aucun plancher n’étant fixé, c’est sans commettre d’erreur de droit que le ministre a fixé le nombre de jours de télétravail à deux jours » par M.

Ce jugement, qui nous a été aimablement communiqué par Monsieur Launay, peut être consulté à partir du lien suivant : 2736_001

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Recherche urgente en cours pour Malicka Ouro Agbandjala disparue depuis mercredi à Esch-sur-Alzette
NEXT Le premier atterrisseur lunaire privé atterrit sur la surface lunaire pour entrer dans l’histoire