gagnez-vous plus ou moins que la majorité des Français ? – .

gagnez-vous plus ou moins que la majorité des Français ? – .
gagnez-vous plus ou moins que la majorité des Français ? – .
type="image/webp">>

(Crédits photos : © HJBC – stock.adobe.com)

Dans une étude publiée ce mois-ci, l’Insee révèle le niveau de revenu médian des salariés du privé pour l’année 2022 : 2 091 euros précisément. Comment interpréter ce chiffre, et quelle est son évolution ?

Afin de suivre l’évolution des revenus des Français, l’Insee analyse chaque année le niveau des salaires dans le secteur privé. Résultat de la dernière étude réalisée ? En 2022, le salaire net médian s’élève à 2 091 euros, soit une augmentation de près de 80 euros en l’espace d’un an. Mais cette augmentation est-elle vraiment suffisante pour compenser l’inflation ? Et quelle est la réalité derrière cette médiane ?

Un salarié à temps plein sur deux gagne plus de 2 091 euros net par mois

2 091 euros : c’est le salaire net médian des Français selon les chiffres de l’INSEE publiés en novembre 2023, sur la base des revenus enregistrés au cours de l’année 2022. Autrement dit : 50 % des salariés français gagnent plus de 2 091 euros net par mois, et 50% gagnent moins. Ces chiffres sont calculés sur la base d’un équivalent temps plein (ou ETP), et les salariés qui travaillent à temps partiel voient donc leur rémunération réduite à 39 heures.

Mais derrière cette médiane globale, qui atteint presque 2 100 euros net par mois, se cache une autre réalité : celle des écarts salariaux entre hommes et femmes. En effet, la médiane pour les hommes est nettement plus élevée, atteignant 2 182 euros net par mois, contre moins de 2 000 euros par mois pour les femmes. Concrètement, le salaire médian en équivalent temps plein des femmes est de 1 975 euros par mois.

A lire aussi : Rémunération et défiscalisation : les avantages de s’engager comme réserviste

Le salaire médian augmente-t-il suffisamment vite pour compenser l’inflation ?

Grâce à son étude annuelle, l’Insee offre un point de référence et de comparaison fiable aux Français salariés. En 2021, le salaire médian était de 2 012 euros net par mois, soit une augmentation de 79 euros par mois entre 2021 et 2022. Les salaires ont donc augmenté de 3,9 % en l’espace d’un an. L’Insee estime cependant qu’à euros constants, les salaires ont baissé de -1,3% entre 2021 et 2022.

Pour calculer ce chiffre « à euros constants », l’Insee prend en compte l’inflation, c’est-à-dire l’évolution des prix en France. Résultat, derrière l’apparente augmentation des salaires se cache une autre réalité : celle d’une perte progressive de pouvoir d’achat pour tous les salariés dont le salaire n’a pas augmenté d’au moins 5,2 % en un an. Un scénario qui pourrait se reproduire en 2023, puisque l’inflation observée en octobre était de 4,2% sur un an, toujours selon l’Insee.

La moyenne, ce chiffre qui permet de mieux comprendre la répartition des salaires

Médiane et moyenne sont deux chiffres distincts, qu’il ne faut pas confondre. L’intérêt de la médiane est de connaître le niveau de salaire au dessus duquel 50 % des Français gagnent plus, et en dessous duquel 50 % des salariés gagnent moins. La moyenne, quant à elle, est largement dopée par des salaires élevés, dont le montant la fait s’envoler.

Pour preuve : en 2022, le salaire net mensuel moyen était de 2 630 euros, nettement supérieur à la médiane de 2 091 euros. La moyenne calculée par l’Insee permet de mettre en évidence les écarts salariaux. Par exemple, 10 % des salariés gagnent plus de 4 162 euros net par mois. Et pour les 1% les plus aisés, ce chiffre s’élève même à 9 973 euros net mensuels. Vous pouvez également comparer votre salaire net mensuel à celui des Français via ce simulateur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le prix du titre de transport a-t-il augmenté ou diminué ? – .
NEXT Marine Tondelier juge que Jean-Luc Mélenchon « s’isole »