CNews confirme son statut de première chaîne d’information en France

CNews confirme son statut de première chaîne d’information en France
CNews confirme son statut de première chaîne d’information en France

Alors que l’actualité a été très intense en juin avec l’annonce des élections législatives, CNews réalise 3,5% de part d’audience (PDA), contre 3,4% pour BFMTV. NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Lire plus tard Actualités de Google Partager

Facebook Twitter E-mail Copier le lien

Envoyer

Temps de lecture : 1 min.

Accès libre

Au vu des résultats du premier tour des élections législatives, la nouvelle n’est guère surprenante. En juin, CNews était leader des chaînes d’information en continu, pour le deuxième mois consécutif, comme l’a annoncé la chaîne ce lundi 1er juillet, citant les chiffres de Médiamétrie. CNews a détrôné BFMTV en mai pour la première fois de son histoire.

Avec cette nouvelle première place sur un mois complet, CNews marque une nouvelle étape dans la relance de sa fréquence TNT, actuellement en cours. La chaîne appartient au groupe Canal+, lui-même contrôlé par Vivendi, le groupe du milliardaire conservateur Vincent Bolloré.

Lire aussi

Narratif Soirée électorale sur CNews : « Voyez-vous un seul drapeau français sur la place de la République ? »

Gratuit

Lire plus tard

Alors que l’actualité a été très riche en juin avec l’annonce des élections législatives anticipées, CNews réalise 3,5% de part d’audience (PDA), contre 3,4% pour BFMTV. LCI arrive en troisième position parmi les chaînes d’information avec 2% et la chaîne publique - dernière avec 1%.

CNews signe son « record mensuel historique »“C’est une chaîne qui a beaucoup de succès, mais elle est très en retard”, s’est-elle félicitée dans un communiqué. En mai, elle avait réalisé 2,8% de part d’audience, contre 2,7% pour BFMTV. CNews est boycottée par de nombreuses personnalités de gauche qui l’accusent de se positionner à l’extrême droite, ce qu’elle dément.

Deux ex-chroniqueurs proches d’être élus sous la bannière du RN

Deux de ses anciens chroniqueurs, Pierre Gentillet et Guillaume Bigot, sont candidats RN aux législatives. Au premier tour dimanche, ils sont arrivés en tête dans leur circonscription, Pierre Gentillet avec plus de 43% dans le Cher et Guillaume Bigot avec près de 38% dans le Territoire de Belfort.

“Il y a beaucoup de sensibilités” sur CNews, Guillaume Bigot assurait à l’AFP avant le premier tour. “Il y a quelque chose de pavlovien dans le fait de dire droite – extrême droite – Bolloré, c’est bien plus compliqué que ça”il a dit.

Lire aussi

Enquête « Réac info » : pourquoi les médias de Bolloré inquiètent

Abonné

Lire plus tard

« Nous sommes le miroir de la société. Notre progression est constante et s’est accélérée au cours des derniers mois. »déclarait Serge Nedjar, directeur général de CNews, en mai.

Comme C8, qui appartient au même groupe, CNews est régulièrement rappelée à l’ordre par le régulateur de l’audiovisuel, l’Arcom, en raison de propos tenus sur sa chaîne.

En mai, l’Arcom lui a infligé une amende de 50 000 euros pour des propos tenus par le journaliste Geoffroy Lejeune, selon lesquels l’antisémitisme et la surpopulation carcérale étaient des conséquences de la politique étrangère de l’Etat. « Immigration arabo-musulmane ».

CNews a été créée en 2017 sur les cendres d’iTélé après que Vincent Bolloré en ait pris le contrôle. Dans la procédure de remise en jeu de sa fréquence TNT, elle défendra sa cause le 15 juillet devant l’Arcom, qui reçoit tous les candidats pour une audition.

Par Le Nouvel Obs avec AFP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’actrice italienne décède à 67 ans
NEXT Les Lions de la Colombie-Britannique prennent une grosse bouchée des Tiger-Cats de Hamilton, sans victoire – Hamilton – .