ÉcoRéseau Business – Nathalie Salvi, prendre soin des autres

ÉcoRéseau Business – Nathalie Salvi, prendre soin des autres
ÉcoRéseau Business – Nathalie Salvi, prendre soin des autres

Temps de lecture estimé : 2 minutes

« Changer la vie. » Les politiques en parlent beaucoup. Nathalie Salvi l’a fait. Pour elle et pour tant d’autres personnes stomisées, obligées de vivre en permanence avec une poche qui entrave inévitablement leur quotidien. Au point de rendre la chose, sinon impossible, du moins vraiment sombre…

… D’autant plus quand on est, comme Nathalie Salvi, une sportive accomplie, désireuse de profiter de la vie et d’avancer en grand. Loin de toute plainte, de tout apitoiement sur elle-même, la combattante amorce un rebondissement express : direction une nouvelle page de sa vie. Même si elle l’admet : « Je me sens triste, mes amis. » Heureusement, son ingénieuse compagne Katy, couturière à ses heures perdues, lui a confectionné une pochette portable qui ressemble à une ceinture. Et soudain, la vie reprend son charme : elle peut à nouveau s’adonner à ses activités sans être perpétuellement contrainte. Courir comme un fou en pleine nature : la liberté. Nathalie Salvi oublie son handicap. Et là vient l’idée de personnaliser l’outil qui se transforme très vite en un accessoire que l’on se fait un plaisir de montrer, puisqu’il participe à l’expression de la personnalité de chacun.

Au-delà de proposer un accessoire, les deux femmes sont d’une grande écoute

Les deux femmes décident rapidement de commercialiser l’outil. Marketing, le mot est peut-être mal choisi, alors que les deux idéalistes généreux préfèrent parler de « patients » plutôt que de « clients ». Avec Stomapote, ils améliorent la vie des personnes stomisées. Bien au-delà de la vente d’un accessoire déjà indispensable, susceptible d’offrir un nouveau confort de vie, ce sont deux confidents, toujours disponibles pour accueillir la parole des patients. Grâce à ce parcours empathique, ils déploient une solution personnelle pour chacun, adaptée, sur mesure et donc loin de toute uniformité.

UNE POCHE À AIR PORTABLE CEINTURE QUI CHANGE LA VIE PERSONNES AYANT UNE STOMIE

Bien sûr, il a fallu s’habituer aux difficultés de la vie des entreprises : comptabilité, fiscalité, pression des chiffres… Heureusement, la CCI Grand Est a répondu à leurs besoins, déployant une réponse vraiment efficace et puissamment adaptée. Les deux femmes, dont les carrières professionnelles sont centrées sur les hôpitaux publics, n’étaient pas destinées à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Et puis en novembre 2023 c’est la consécration. Nathalie Salvi fait partie du cercle très fermé des lauréats des trophées h’up, décernés aux entrepreneurs qui œuvrent dans le monde du handicap. Au Carreau du Temple, à Paris, Nathalie Salvi mesure les progrès réalisés, la reconnaissance de ses pairs. ” C’est incroyable ! », dit-elle, mesurant l’honneur d’une telle récompense. Mais le meilleur, ce sont les retours de ses patients, qui sont exclusivement positifs… Des vies qui changent pour le mieux.

Bien plus qu’un outil pratique et esthétique : un compagnon qui donne la force d’avancer

l’avis des rebondeurs français
Le rebond crée de la valeur économique mais aussi sociétale. Le projet de Nathalie Salvi l’illustre : non seulement elle a créé une entreprise en pleine croissance, mais elle a surtout ouvert un large champ d’activités aux personnes stomisées, celles-là mêmes qui enrichissent la vie jour après jour et assurent une pleine intégration dans la société. .

Voici quelques commentaires de patients soulagés : « Un grand merci pour la superbe ceinture que je viens de recevoir. Je viens de l’essayer avec beaucoup d’émotion. La petite pochette assortie est également géniale. Bravo à la couturière » ; « Super, je suis très très content de ma ceinture, j’en commande donc une autre avec un bon maintien, je pourrai faire du vélo et de la randonnée avec ma ceinture. Merci, merci, merci beaucoup.

Très émouvant, surtout lorsqu’il s’agit d’enfants qui, grâce à cette pochette floquée à l’effigie de leurs héros préférés, retrouvent un joli sourire. Des enfants bien sûr, mais pas que, puisque les deux femmes se souviennent de cet homme d’un certain âge, ravi de se promener dans le camping avec sa ceinture arborant le personnage attachant de Snoopy. Pas beagle ! Un grand bravo à ces deux entrepreneurs de cœur. VALENTIN GAURE

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’accent sera mis « sur l’immersion plutôt que sur le graphisme »
NEXT une étrange spirale géante au cœur de la mer Baltique