une montre sportive au look d’Apple Watch

Particulièrement prolifique au printemps 2024, Huawei renouvelle son offre de montres connectées avec la Watch Fit 3, un modèle qui ne manque pas d’atouts pour séduire, notamment avec son design clairement inspiré de l’Apple Watch.

L’essentiel des activités grand public de Huawei en Europe, et particulièrement en France, se concentrent aujourd’hui sur quatre domaines : les ordinateurs portables, les tablettes, les écouteurs et enfin les montres connectées. Même si l’entreprise chinoise revient en douceur sur le marché des smartphones avec son Pura70, les sanctions américaines auxquelles elle doit encore se conformer l’ont obligée à mettre davantage l’accent sur des domaines plutôt considérés comme secondaires chez les autres constructeurs.

Aussi, dans son catalogue de montres connectées, Huawei scanne assez largement. Elle propose des modèles habillés et performants comme la Watch Ultimate, des montres plus classiques comme la GT 4 ou encore des modèles pensés pour le sport. C’est le cas de cette nouvelle Watch Fit 3 au prix plus abordable que ses grandes sœurs mais qui conserve l’esprit et le savoir-faire de la marque pour rivaliser avec les leaders du marché comme Xiaomi, Samsung et bien sûr, Apple. Nous avons pu tester cette Watch Fit 3 pendant plusieurs semaines. Voici notre verdict.

©Huawei
Huawei Watch Fit 3 : l’avis du CCM
  • Design élégant et confortable
  • Très léger
  • Écran lumineux et facile à lire
  • Bonne précision de mesure
  • Excellente autonomie
  • Prix
  • Trop peu d’applications disponibles
  • Assistant vocal pour smartphones Huawei uniquement
  • Manque de réactivité du capteur de lumière
  • Système exclusif de fixation du bracelet

Huawei Watch Fit 3 : un design clairement inspiré de l’Apple Watch

Les designers d’Apple ont inspiré un certain nombre d’appareils technologiques (ou pas, d’ailleurs) depuis plusieurs années. Le look de ses ordinateurs portables MacBook a été repris et revisité à de nombreuses reprises par de nombreux fabricants de PC. Et le design de son Apple Watch semble également montrer la voie esthétique à suivre face à une concurrence toujours plus rude dans le secteur. En témoigne le style adopté par la nouvelle Watch Fit 3 de Huawei. Les Chinois abandonnent ici la forme rectangulaire adoptée pour le modèle précédent au profit d’un modèle carré. Les similitudes avec l’Apple Watch ne s’arrêtent pas là puisque la tranche droite comprend, outre un microphone, une couronne rotative et un bouton rectangulaire. À tel point qu’au premier coup d’oeil, écran éteint, on le confond facilement avec un modèle issu des laboratoires de Cupertino. Avec l’écran allumé en revanche et le entourage noir autour de la dalle, il n’est plus possible de s’y tromper.

A gauche, la Watch Fit 3, à droite, l’Apple Watch Series 9 © CCM

La Watch Fit 3 se démarque par d’autres moyens. Tout d’abord, l’épaisseur. La Watch Fit 3 a une taille de guêpe de seulement 9,9 mm contre 10,7 mm pour la plus petite Apple Watch (la SE) pour un boîtier de 43 mm. Le résultat est une montre qui peut se faire discrète même sous une chemise. A noter que les bords du boîtier sont plats, ce qui n’est pas désagréable à l’oeil.

Côté poids donc, on salue les efforts de Huawei. La Watch Fit 3 ne pèse que 23g (sans le bracelet) avec son boîtier en aluminium. On l’oublie donc vite une fois au poignet. Pour les bracelets, la firme propose trois possibilités pour le choix de la matière : fluoroélastomère, nylon ou cuir. Malheureusement, le système de fixation est propriétaire. Vous ne pourrez donc pas réutiliser un bracelet que vous possédez déjà même si sa largeur est assez standard (20 mm).

Dans l’ensemble, la Watch Fit 3 présente de belles finitions. Il a une étanchéité de 5 ATM (environ 50 m). Vous pouvez donc le garder à votre poignet pour vos activités nautiques en eau douce. Même si les similitudes avec l’Apple Watch sont indéniables, Huawei a réussi à s’écarter juste assez de ce design pour le tourner à son avantage.

Huawei Watch Fit 3 : un écran lumineux mais capricieux

Pour l’affichage, Huawei mise sur un écran Amoled de 1,82 pouces offrant une définition de 408 x 408 pixels pour une résolution de 347 ppi. Une finesse appréciable d’autant que la luminosité est également au rendez-vous. Huawei annonce ainsi un pic à 1500 nits, une valeur que l’on retrouve généralement sur des modèles bien plus chers. L’affichage reste donc parfaitement lisible dans toutes les situations.

La réactivité est également au rendez-vous. L’écran tactile est confortable à utiliser sauf lorsque vos doigts sont mouillés. Pourtant, peu de montres connectées savent gérer ce phénomène. On remarque toujours un défaut au niveau du capteur de lumière. S’il fait preuve d’un certain enthousiasme pour booster la lumière du panneau lorsque le soleil l’atteint, celui-ci reste ensuite bloqué. Lorsqu’on rentre dans l’ombre, voire dans l’obscurité totale avec l’écran toujours allumé, la lumière reste à son maximum. Une légère rotation du poignet résout cependant ce problème gênant qui peut avoir un impact sur l’autonomie de la batterie.

Huawei Watch Fit 3 : une interface soignée mais dépourvue d’applications tierces

Pas question évidemment de profiter de WearOS, l’OS mobile de Google, sur la Watch Fit 3. La nouvelle montre de Huawei est propulsée par Harmony OS, un système maison, présent ici en version 4.0. Ce système est très agréable à utiliser. Il ne réinvente pas la roue avec ses fiches que l’on fait défiler sur l’écran pour révéler les exercices sportifs, la météo, l’état de santé général, etc. On retrouve même quelques similitudes avec le WatchOS d’Apple dans la présentation des widgets. Nous n’avons remarqué aucune latence lors de l’utilisation de l’interface.

L’application compagnon Huawei Health (utilisée dans une nouvelle version encore en bêta pour ce test) reste assez simple à prendre en main avec ses menus et ses différentes sections. Elle propose de télécharger un grand nombre de cadrans pour varier les plaisirs sur l’écran de la montre.

On déplore en revanche un magasin d’applications à télécharger plutôt pauvre. Nous en avons dénombré sept au total (tous gratuits). Cependant, méfiance. Le calendrier, par exemple (compatible avec celui de Google), nécessite l’installation d’une autre application sur le smartphone, cette fois payante. Même constat avec l’outil de navigation proposé en téléchargement qui doit être associé à une application secondaire sur le smartphone, également payante. Dommage.

On regrette également qu’il faille disposer d’un smartphone fonctionnant au minimum sous EMUI 10.1 (soit un smartphone Huawei) pour pouvoir utiliser l’assistant vocal présent dans la montre, AI Voice. Il est le seul à répondre à l’appel. Impossible d’utiliser Amazon Alexa et évidemment encore moins Google Assistant ou Siri (Apple).

Huawei Watch Fit 3 : un suivi sportif précis

Avec le terme « Fit » (pour fitness) dans son nom, la montre Huawei donne clairement le ton. Même si la firme dispose également de bracelets d’activité (Huawei Band) à son catalogue, la Watch Fit se veut être un appareil plus complet pour les sportifs. Il comprend des capteurs traditionnels pour mesurer la fréquence cardiaque, le taux d’oxygène dans le sang (d’ailleurs, Huawei souligne que l’Apple Watch Series 9 en est dépourvue aux Etats-Unis) ainsi qu’un GPS complet (GNSS bidirectionnel). bande : GPS, GLONASS, Galileo, Beidou et QZSS). Le tout est accompagné par un coach sportif embarqué pour vous motiver selon les objectifs définis. Au programme également, une centaine de modes d’entraînement pour vous accompagner dans vos différentes activités.

Lors de nos séances, nous avons remarqué que le GPS est assez fiable. Comparées pour ce test à une Apple Watch Ultra, les mesures prises par la montre Huawei n’ont révélé qu’une très faible différence dans les relevés de distance parcourue (une vingtaine de mètres) sur un parcours de 5 km. Pas mal.

En termes de fréquence cardiaque, les résultats sont également appréciables. Moins de 5 bpm de différence entre l’Apple Watch Ultra et la Watch Fit 3.

Huawei Watch Fit 3 : excellente autonomie

S’il y a bien un point sur lequel la Watch Fit 3 se démarque de l’Apple Watch, c’est bien l’autonomie. Lors de notre test, la montre s’est avérée très résistante. Complètement chargé lundi matin, il lui restait encore 15 % samedi midi. Au programme de la semaine, un port quotidien pendant 14 heures avec l’écran Always On activé, une activité extérieure quotidienne d’au moins une heure nécessitant un suivi GPS, une gestion des notifications (SMS, WhatsApp et diverses applications). Bref, la Watch Fit 3 ne nous a pas déçu sur ce point.

Pour la recharge, Huawei fournit un connecteur sans fil avec, à l’autre extrémité, une prise USB-A. Étrange en 2024. Il faut environ une heure pour recharger la batterie de 400 mAh de 0 à 100 %.

Huawei Watch Fit 3 : faut-il opter pour la montre abordable de Huawei ?

Proposée à 159 euros au prix officiel pour son laçage, la Watch Fit 3 de Huawei parvient à convaincre. Elle adopte un look que l’on connaît bien pour l’avoir croisé à de nombreuses reprises mais parvient à se différencier, notamment avec sa couronne tournante rouge sur notre exemplaire qui lui donne un peu de caractère. Son écran très lumineux en fait un bon allié pour les séances de sport en extérieur et notamment en plein soleil. D’autant que le suivi d’activité est bien à la hauteur de ce que l’on pourrait attendre d’une montre de cette catégorie. Notre principal regret est la faiblesse du catalogue d’applications proposées pour diversifier encore davantage les usages de la montre. Alors que depuis plusieurs années Huawei est obligé de travailler dans son propre coin pour développer son propre système, la boutique d’applications disponible est bien trop maigre. Pourtant, cette Watch Fit 3 apporte déjà tout ce dont vous avez besoin pour rester en forme avec une autonomie qui peut rendre très jaloux les propriétaires d’Apple Watch.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un « qubit chat » résiste aux erreurs pendant un temps record
NEXT « il aurait dû être développé à l’échelle nationale »